| | | L’IVG, mon corps, mon choix, mon droit

L’IVG, mon corps, mon choix, mon droit

Interrompre volontairement sa grossesse est un droit pour chaque femme, qu’elle soit majeure ou mineure. Pour aider les femmes dans leur démarche d’IVG, de nombreuses avancées concrètes ont été mises en place depuis 2015 par le ministère chargé de la Santé.

Un droit qui existe depuis plus de 40 ans

Le 17 janvier 1975, grâce à la loi Veil, avorter devenait un droit pour toutes les Françaises.

41 ans après, où en sommes-nous ?

Même si l’avortement est un droit, beaucoup de femmes rencontrent encore des obstacles dans leur parcours d’IVG, avec la propagation de fausses informations ou encore la culpabilisation pour celles qui souhaitent avorter.

Pour informer et aider les femmes, le ministère chargé de la Santé a mis en place de nouvelles mesures concernant l’IVG.

Plusieurs mesures pour aider les femmes dans leur parcours d’IVG

En 2013 la notion de détresse a été supprimée des conditions de recours à l’IVG. Le délit d’entrave à l’IVG a été étendu à l’accès à l’information sur l’IVG.

Un programme national d’action pour améliorer l'accès à l'IVG est mis en place depuis janvier 2015 avec des avancées concrètes :

  • une campagne d’information réalisée à l’automne 2015 : "IVG, mon corps, mon choix, mon droit"
  • la suppression du délai de réflexion de 7 jours ;
  • la possibilité accordée aux sages-femmes de pratiquer l'IVG médicamenteuse ;
  • la possibilité de pratiquer des IVG instrumentales en centre de santé ;
  • un numéro unique d’information national gratuit et anonyme (0800 08 11 11) pour permettre aux femmes d’être informées, écoutées et orientées ;
  • une prise en charge globale à 100 %. Depuis 2013, seule l’IVG était prise en charge à 100% par la sécurité sociale. A partir du 1er avril 2016, cette prise en charge à 100% s’élargit à tous les actes médicaux liés à une interruption volontaire de grossesse (consultations, analyses, échographies).

Le ministère a mis en place également un site dédié  www.ivg.social-sante.gouv.fr sur lequel les femmes peuvent trouver un grand nombre de réponses à leurs questions : où s’informer sur l’IVG et quelles sont les structures (planning familial…) qui peuvent les renseigner dans leur région ? Une IVG peut-elle être réalisée de façon anonyme ? Quels sont les délais ? Quelles sont les étapes d’une IVG ? Qui peut avoir accès à l’IVG ? etc.




A lire sur Couple & sexo

A découvrir sur le mag