| | | Comment reconnaître ma période d’ovulation ?

Comment reconnaître ma période d’ovulation ?

Vous avez décidé d’avoir un bébé et vous voulez mettre toutes les chances de votre côté ? Mais comment connaître le moment où l’on est la plus fertile ? Voici quelques astuces pour déterminer votre date d’ovulation afin de tomber enceinte rapidement.

L’ovulation : comment ça marche ?

Un cycle menstruel normal se déroule en 28 jours et suit 3 phases précises :

Une phase folliculaire ou pré-ovulatoire (1er au 14ème jour)

Cette phase permet l’activation de plusieurs follicules qui seront destinés à libérer des ovocytes. Pourtant, au bout de 8 à 10 jours, un seul follicule continue à se développer et sera apte à libérer un ovocyte au moment de l’ovulation.

L’ovulation (14ème jour)

Le follicule mature libère l’ovocyte qui part doucement dans les trompes de Fallope en direction de l’utérus.

La phase lutéale ou post-ovulatoire (14ème au 28ème jour)

Si l’ovocyte n’a pas été fécondé au niveau de la trompe de Fallope dans les 24 heures, il meurt en arrivant dans l’utérus. S’il est fécondé, la grossesse commence…

L’ovulation ne dure-t-elle que 24 heures ?

L’ovulation, en elle-même, ne dure que 24 heures, mais la période de fécondité commence généralement 4 jours avant la libération de l’ovocyte et dure encore 24 heures après celle-ci (la durée de vie des spermatozoïdes dans les voies génitales de la femme peut aller jusqu’à 7 jours).

La date d’ovulation peut fluctuer

L’ovulation survient le 14ème jour pour un cycle de 28 jours, mais ce n’est pas le cas pour des cycles plus longs ou plus courts.

A noter : il existe un principe de base pour connaître la date d’ovulation : elle a toujours lieu 14 jours avant les prochaines règles (donc 16ème jour pour un cycle de 30 jours, ou 8ème jour pour un cycle de 22 jours).

Comment repérer sa date d’ovulation ?

Si vos cycles sont réguliers, il suffit de compter 14 jours avant les règles prévues.

Si vos cycles ne sont pas réguliers, quelques indices peuvent vous aider à repérer la période d’ovulation :

● Une tension dans les seins qui est due à la production d’œstrogènes par le follicule.

● Une légère douleur au niveau de l’ovaire, à droite ou à gauche.

● La présence de glaire cervicale, un mucus inodore et incolore au niveau du vagin produit par les cellules du col de l’utérus. La glaire cervicale est abondante entre le 10ème et le 14ème jour car elle constitue un milieu d’accueil optimal pour les spermatozoïdes (grâce à elle, ils peuvent pénétrer dans l’utérus pour aller féconder l’ovocyte).

● Rarement, un petit saignement.

Le test d’ovulation : une méthode fiable

Pour connaître votre date d’ovulation, vous pouvez utiliser un test d’ovulation (vendu en pharmacie et en grande surface). Les tests d’ovulation sont fiables à 98 %.

Ce test est basé sur l’élévation d’une hormone, la LH (hormone lutéinisante), qui déclenche l’ovulation et que l’on retrouve dans les urines.

Le test d’ovulation se présente sous forme d’un bâtonnet avec une tige absorbante à l’une de ses extrémités sur laquelle on dépose l’urine, d’une fenêtre de lecture et d’une fenêtre de contrôle (même principe que les tests de grossesse).

Pour un cycle de 28 jours le test devra être débuté le 11ème jour et répété chaque jour jusqu’à ce qu’apparaisse une ligne bleue dans la fenêtre de lecture : cette ligne indique que le pic de LH est à son maximum et donc que l’ovulation aura lieu dans les 24 à 36 heures qui suivent.

Les boîtes contenant les tests d’ovulation contiennent évidemment plusieurs bâtonnets afin d’effectuer des tests plusieurs jours de suite (10 tests chez ClearBlue, 5 tests chez Mercurochrome ou Marque Verte).




A lire sur Couple & sexo

A découvrir sur le mag