| | | Comment tomber enceinte plus rapidement : vraies et fausses idées reçues

Comment tomber enceinte plus rapidement : vraies et fausses idées reçues

On entend souvent parler de positions particulières, de nombre de rapports plus rapprochés… pour favoriser une grossesse. Toutes ces idées qui circulent sont-elles vraies ? Existe-t-il des astuces pour tomber enceinte plus facilement.

Il faut faire l’amour très souvent

Eh bien, pas vraiment !

Les statistiques montrent que les hommes qui font l’amour plusieurs fois par jour ou tous les jours n’ont pas plus d’enfants que les autres.

L’idéal serait d’avoir un rapport sexuel un jour sur deux afin de laisser au sperme le temps de se reconstituer et d’être plus concentré en spermatozoïdes.

Choisir le bon moment

C’est en effet au moment de l’ovulation qu’il faut s’affairer sous la couette !

L’idéal est de cibler la veille ou l’avant-veille de l’ovulation car cela laisse ainsi le temps aux spermatozoïdes de remonter du vagin jusqu’aux trompes et d’y arriver en même temps que l’ovule. Faire l’amour après l’ovulation est, par contre, un peu plus aléatoire : l’ovule ayant une durée de vie assez courte (12 heures environ), les spermatozoïdes risquent d’arriver trop tard…

Mais comment connaître le moment de l’ovulation ?

Quelle que soit la longueur de votre cycle, l’ovulation survient en moyenne 14 jours avant les règles : par exemple, si vous avez un cycle de 34 jours, vous ovulerez autour du 20ème jour après le début de vos dernières règles (34 – 14) ; si vous avez un cycle de 26 jours, vous ovulerez autour du 12ème jour (26 – 14).

Vous pouvez également essayer avec la courbe de température : en effet, la température corporelle évolue tout au long du cycle. Ainsi, dans la première partie du cycle, avant l’ovulation, elle est en dessous de 37°C et varie peu. Juste avant l’ovulation, la température chute : elle est au point le plus bas du cycle. Puis, elle remonte, souvent au-dessus de 37°C.

Il faut absolument avoir un orgasme

Certains pensent que les spermatozoïdes sont propulsés et aidés dans leur ascension par les contractions utérines provoquées par l’orgasme.

En réalité, ce n’est absolument pas le cas, et l’orgasme n’est absolument pas indispensable pour être enceinte.

Existe-t-il une position à privilégier ?

Dans certaines positions, il est vrai que le jet éjaculatoire peut amener les spermatozoïdes plus ou moins près du col de l’utérus. Toutefois, cela n’influence absolument pas leur capacité à réussir leur migration.

Ce qui est important, c’est que les spermatozoïdes soient toniques et que la glaire cervicale soit de bonne qualité.

Il faut rester les jambes en l’air après avoir fait l’amour

Si ça vous amuse, pourquoi pas ! Mais dites-vous bien que cela n’aura aucune incidence sur l’opportunité de tomber enceinte.

En effet, juste après l’éjaculation, le sperme passe d’une texture visqueuse qui retenait prisonniers les spermatozoïdes à une texture beaucoup plus liquide qui n’entrave plus leur mouvement. 1 à 2 minutes après le rapport, ils sont déjà dans le col.

De la patience, c’est indispensable

Gardez bien en tête que vous ne tomberez pas forcément enceinte tout de suite. En effet, saviez-vous qu’en France, un couple d'une trentaine d'années met en général un an pour avoir une première grossesse. Alors, ne vous inquiétez pas si rien ne survient au bout de 3 ou 6 mois !

Sachez également qu’après 35 ans, la fertilité diminue de plus en plus... retardant souvent la survenue d'une grossesse.

Et surtout, ne vous stressez pas et ne vous focalisez pas sur vos essais de bébés : le stress peut entraîner un blocage ! Ce n’est pas pour rien que bon nombre de grossesses débutent pendant les vacances quand les femmes sont moins stressées, plus relâchées et qu’elles ne focalisent plus uniquement sur cette envie de bébé.

Une bonne hygiène de vie peut favoriser la fertilité

Evitez le tabac et l’alcool lorsque vous cherchez à avoir un bébé car ils peuvent perturber votre fertilité.

Il est conseillé d'adopter une alimentation équilibrée et variée pour apporter tous les nutriments, fibres, vitamines (C, B notamment) et minéraux (fer, calcium) nécessaires.

Attention également aux régimes hypocaloriques qui peuvent avoir un impact hormonal contre la fertilité. Donc mieux vaut arrêter les régimes quelques mois avant de vouloir tomber enceinte.




A lire sur Couple & sexo

A découvrir sur le mag