| | | Coliques, régurgitations, croûtes de lait : l’homéo pour les premiers soucis de bébé

Coliques, régurgitations, croûtes de lait : l’homéo pour les premiers soucis de bébé

Vous sortez juste de la maternité et c’est votre premier bébé ? Prévoyez une petite trousse homéopathique pour vous aider à gérer les premiers soucis de votre nourrisson : coliques, régurgitations, croûtes de lait, yeux qui pleurent, fesses rouges…

Bébé a des coliques

Peu de temps après avoir bu son biberon ou pris le sein, il chouine, se tortille et semble vraiment gêné, surtout en 17 et 23 h…. C’est angoissant car rien ne semble le soulager.

Bébé souffre probablement de coliques, très fréquentes entre 1 et 4 mois.

Rassurez-vous, cela n’est pas une maladie, mais votre nourrisson a un seuil de perception de la douleur plus bas que le vôtre car il ne sécrète pas encore assez d’endorphine pour l’atténuer : du coup, il perçoit tous les phénomènes de la vie organique comme une « douleur » qu’il oubliera par la suite.

Effectuez quelques gestes simples pour soulager bébé : faites-lui faire obligatoirement son rot et, si besoin, massez délicatement son ventre.

La solution homéopathique

  • bébé se plie en deux et est vraiment irritable : je donne 3 granules de Colocynthis 5 CH, 2 à 4 fois par jour.
  • bébé semble soulagé lorsqu’il est en extension, bras et tête en arrière : je donne Dioscorea 5 CH, jusqu’à 6 fois par jour, à chaque fois que les coliques se manifestent.

Bébé régurgite beaucoup

Les régurgitations sont un phénomène très banal chez le nourrisson et s’expliquent par un système digestif encore immature : le cardia (sphincter situé entre l’œsophage et l’estomac) ne fonctionne pas comme il le devrait pour retenir le lait dans l’estomac. Le lait remonte donc et bébé crachouille !

La solution homéopathique

  • bébé est un glouton, il tète vite et beaucoup… et ça déborde ! Je donne Antimonium crudum 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour.
  • bébé renvoie du lait caillé : je donne Aethusa cynapium 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour.

Bébé a des croûtes de lait

Les croûtes de lait ne sont pas forcément présentes à la naissance, elles apparaissent le plus souvent vers l’âge de 2 mois et peuvent parfois durer jusqu’à 2 ans.

Elles se présentent sous forme de plaques qui collent au cuir chevelu et qui sont dues à un excès de sébum.

Inesthétiques et parfois désagréables pour bébé (ça gratte), elles sont pourtant tout à fait bénignes.

Quelques gestes simples permettent de les atténuer : surtout on ne les gratte, ni ne les frotte pas (ça risque de les accentuer), on utilise un produit lavant surgras et on applique une crème spéciale croûtes de lait (en pharmacie) qui permet de les ramollir et de les éliminer plus facilement lors de la toilette.

La solution homéopathique

Systématiquement, je donne 1 dose de Calcarea carbonica 9 CH une fois par semaine pendant 1 ou 2 mois.

  • les croûtes sont très épaisses : je donne Mezereum 5 CH, 3 granules matin et soir.
  • les croûtes ont tendance à s’étendre jusqu’aux sourcils : je donne Graphites 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour.

Si les croûtes deviennent rouges, suintantes, voire sanguinolentes, et que des ganglions apparaissent derrière la tête, on se trouve face à une surinfection : il faut consulter impérativement son médecin.

On peut prendre alors, en plus du traitement prescrit par le médecin, en cas de croûtes suintantes, agglutinant les cheveux, 3 granules,  2 à 4 fois par jour, de Vinca minor 4 CH.

Bébé a les yeux qui coulent

 

Certains bébés présentent, dès les premiers jours, et pendant de nombreux mois, un écoulement plus ou moins abondant au niveau d’un œil et sans inflammation de la conjonctive : cette situation est liée à une obstruction par un bouchon muqueux du canal lacrymal (canal qui part de l’angle interne de l’œil et le fait communiquer avec les fosses nasales).

Un geste simple peut soulager bébé : on débouche manuellement le canal lacrymal en appuyant avec le pouce, de l’angle interne de l’œil jusqu’à l’aile du nez, 2 à 3 fois par jour.

La solution homéopathique

Je donne 2 granules matin et soir de Nitricum acidum 5 CH pendant 10 jours.

Je donne également Silicea 9 CH et Natrum muriaticum 9 CH en dose tous les 7 jours en alternance pendant 1 mois ou 2.

Bébé a les fesses rouges

Lorsque les fesses de bébé macèrent trop longtemps dans la couche, ses fesses peuvent devenir rouges : il souffre alors d’érythème fessier.

Quelques gestes simples permettent d’éviter ce problème : on change la couche très souvent, on applique à chaque change une couche épaisse d’une crème spéciale pour les fesses de bébé, on évite d’utiliser des lingettes ou autre produits nettoyants parfois irritants.

La solution homéopathique

Je donne 1 dose de Médorrhinum 9 CH une fois par semaine pendant 1 mois.

Si l’irritation se localise au niveau des plis de l’aine, j’ajoute 3 granules de Candida albicans 5 CH 2 à 4 fois par jour pendant 3 semaines.

Si les lésions sont sur les fesses, à vif, je donne Kreosotum 5 CH, 3 granules 2 à 4 fois par jour.

En pratique

Il est impossible de donner des granules aux nourrissons : il faut donc laisser ces petits granules se dissoudre dans un peu d’eau (l’équivalent d’une cuillère à soupe) avant de les donner à bébé.

Si, malgré les traitements homéopathiques, les symptômes persévèrent ou augmentent, il est impératif de consulter un médecin.

Source :

Soigner son enfant avec l’homéopathie, du Dr Pierre Popowski.




A lire sur Vie de famille

A découvrir sur le mag