| | | Voyager avec bébé en avion : comment s'organiser ?

Voyager avec bébé en avion : comment s'organiser ?

Les vacances d’été approchent et vous avez prévu un voyage en avion avec bébé. Mais que faut-il vraiment prévoir comme bagage à main ? Comment bébé va-t-il manger ? N’aura-t-il pas mal aux oreilles ? Voici quelques réponses aux nombreuses questions que vous vous posez.

Avant le départ

A partir de quel âge bébé peut-il voyager ?

Un bébé peut voyager dès l’âge d’une semaine sur un vol court, et 3 semaines sur un vol long courrier.

Doit-il avoir des papiers d’identité ?

Bébé doit avoir ses propres papiers d’identité (passeport ou carte d’identité, tout dépend de la destination). Attention, le livret de famille ne constitue pas une pièce d’identité.

Faut-il réserver un siège pour bébé ?

Lors de la réservation, vous devez demander une place « bébé », ainsi vous serez placé, par exemple, sur la première rangée (pour pouvoir poser le berceau).

En général, un bébé ne paie que 10% du prix d’une place car il est considéré comme pouvant voyager sur les genoux d’un adulte (jusqu’à 9-10 kg).

Vous pouvez demander un berceau à la compagnie aérienne pour pouvoir installer bébé pendant le voyage (65 cm et 9 kg maximum).

Il est important de préciser lors de la réservation si vous voyagez avec une poussette : s’il s’agit d’une poussette pliable, elle pourra être casée sous les sièges ou dans les coffres à bagages, s’il s’agit d’une poussette plus grosse, elle devra être enregistrée comme bagage imposant.

Que dois-je prévoir comme bagage à mains

Souvent, lorsque la compagnie est prévenue du voyage de bébé, elle prévoie un repas qui lui sera adapté (mais préférez toujours vos propres aliments car vous êtes certaine qu’il aimera).

Si vous voyagez avec du lait ou des petits pots, veillez à ce que le contenant ne dépasse pas 100 ml pour ne pas que cela vous soit enlevé lors du passage à la douane.

Prévoyez également dans votre bagage à mains du matériel de change (couches, lingettes, sacs plastiques pour les couches sales…) : on trouve toujours une table à langer dans les toilettes des avions.

N’oubliez pas non plus une tenue complète de rechange (body y compris) au cas il y ait des fuites ou des vomissements.

Munissez-vous d’un ou deux bavoirs, et de l’essuie-tout.

Surtout, prenez des vêtements chauds pour bébé car la climatisation est souvent fraîche dans les avions.

Et bien sûr, à ne pas oublier : son doudou, sa tétine et son jouet préféré !

Comment gérer le vol ?

Comment faire pour que bébé n’ait pas mal aux oreilles au décollage et à l’atterrissage ?

Le changement d’altitude provoque une décompression au niveau des tympans et bébé ne sait pas décompresser lui-même. Il faut donc le faire téter au moment du décollage et de l’atterrissage (avec un biberon ou une tétine) : même s’il dort, il faut le réveiller pendant ces deux phases de vol pour l’obliger à téter (en dormant, il ne tète pas) sinon il risque d’avoir mal aux oreilles.

Si bébé est enrhumé, veillez à lui laver le nez avant le décollage et l’atterrissage.

Comment dois-je procéder pour les repas de bébé ?

Ne préparez pas vos propres biberons à l’avance (pour éviter une contamination bactérienne du lait) : soit vous préparez le biberon dans l’avion, soit vous emmenez des biberons à usage unique (idéal pour ce type de voyage) et vous demandez au personnel de bord de le réchauffer si nécessaire.

Pensez également à faire boire bébé régulièrement car la climatisation déshydrate énormément.

Que faire si bébé se met à hurler ?

Ne paniquez pas, restez calme, prenez-le dans vos bras, câlinez-le, bercez-le, chantez-lui une chanson… bref rassurez-le.

Bonnes vacances !




A lire sur Vie de famille

A découvrir sur le mag