| | | L'haptonomie : Pourquoi et comment pratiquer cette discipline ?

L'haptonomie : Pourquoi et comment pratiquer cette discipline ?

L'haptonomie : Pourquoi et comment pratiquer cette discipline ?
Si vous êtes enceinte et que vous avez envie de créer un véritable lien avec votre bébé avant qu'il ne vienne au monde, vous pouvez suivre des séances d'haptonomie. Le futur papa sera également ravi d'y participer !

Qu’est-ce que l’haptonomie ?

L’haptonomie est un mot qui a une signification bien particulière. Il vient de deux mots grecs qui veulent littéralement le toucher, le lien. C’est donc une discipline du toucher affectif. Cette méthode est utilisée pendant la grossesse pour créer un lien entre le bébé et ses parents (le papa aussi participe !) On parle d’une méthode de préparation à l’accouchement donc !

Il s’agit d’une technique de caresses prodiguées par le futur papa et la future maman. Il faut en effet savoir qu’à travers le ventre, le bébé perçoit ces contacts, et y est très sensible. L’haptonomie permet également d’aider la maman à accoucher plus sereinement. C’est un premier échange intéressant avec bébé !

Comment ça se passe ?

L’haptonomie démarre généralement au quatrième ou cinquième mois de grossesse, lorsque la maman sent son bébé bouger. Il s’agit d’entrer en communication avec son enfant et de tisser des liens forts avec lui. Le lien est créé par la voix et par le toucher. Le bébé reçoit des signes d’amour de la part de ses parents qui s’apprêtent à l’accueillir.

C’est souvent une sage-femme qui encadre la séance d’haptonomie en guidant les gestes des parents. Ces derniers exercent de très légères pressions sur le ventre et lui parlent, l’incitant à répondre par de brefs mouvements. Les résultats sont assez impressionnants puisqu’il n’est pas rare de voir le bébé se lover contre la main de sa mère ou de son père.

Une véritable aide à l’accouchement ?

L’haptonomie permet d’aider la maman à se décontracter et à mieux appréhender l’accouchement. Cette technique la soulage également lorsque les contractions se font sentir. Par exemple, la maman peut s’asseoir entre les jambes de son compagnon. Ce dernier peut ainsi la bercer, la détendre et la rassurer. Ce qui a le même effet sur le bébé. Les muscles du bas ventre se décontractent, et le bébé peut être guidé tout en douceur vers l’extérieur.

Et après la naissance ?

Certains praticiens encouragent les jeunes parents à suivre une voire deux séances d’haptonomie avec leur nouveau-né. Ainsi, l’enfant est rassuré, et retrouve les sensations qu’il a découvertes in utero.




A lire sur Grossesse

A découvrir sur le mag