×
Me connecter

Connectez-vous avec Facebook

ou
×

Oups... Clic Bien-être a détécté une incompatibilité avec votre navigateur

Votre navigateur Firefox n'était pas correctement configuré. Cette mauvaise configuration peut empêcher le bon fonctionnement du cashback et des services Clic Bien-être

Suivez les étapes ci-dessous afin de bénéficier de vos points :

Etape 1

Vérifiez que votre navigateur accepte les cookies

  • Sur Windows, rendez-vous dans Outils -> Options
  • Sur Mac, rendez vous dans Firefox -> Préférences
  • Dans l’onglet Vie Privée, réglez “Règles de conservation” sur “Conserver l'historique

Etape 2

Vérifiez que vous n'utilisez pas d’extension incompatible

  • Rendez-vous dans Outils -> Modules complémentaires
  • Dans la liste qui s'affiche, cliquez sur Désactiver si vous avez l'une des extensions suivantes : AdBlock Plus, AdBlock Edge, Avast Online Security, Ghostery

Recommencer le test

Continuer sans points

| | | Le diabète gestationnel : Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Le diabète gestationnel : Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Le diabète gestationnel : Quand ? Comment ? Pourquoi ?
Vous êtes enceinte, et peut-être faites-vous partie des 6% de femmes atteintes de diabète gestationnel... Pas de panique, on vous explique tout dans les moindres détails !

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel est un diabète qui apparaît au cours de la grossesse, et qui touche environ 6% des femmes enceintes. Il s’agit d’une augmentation du taux de sucre dans le sang. C’est une source de complication, tant pour la future maman que pour l’enfant, et la surveillance est essentielle.

Chaque année, on dénombre de plus en plus de femmes qui souffrent de diabète gestationnel, celles étant âgées de plus de 35 ans étant plus concernées que les autres.

Comment s’en rendre compte ?

Généralement, toutes les femmes enceintes subissent un examen sanguin lors de la vingt-huitième semaine de grossesse. Il s’agit d’une recherche systématique du diabète gestationnel avec un dosage de la glycémie à jeun. Lorsque le résultat de la glycémie à jeun est compris entre 0.92 g/L et 1.26g/L, on estime que la femme souffre de diabète gestationnel.

Quels sont les risques ?

Le diabète gestationnel représente un danger, et notamment un risque accru de pré-éclampsie et de césarienne.  Ce risque est d’ailleurs majoré en cas de surpoids ou d'obésité. Le diabète gestationnel peut entraîner des complications fœtales et néonatales : risques de malformation, décès périnataux, surpoids à la naissance. Cependant, les femmes diagnostiquées sont étroitement surveillées par les médecins et généralement, tout se passe bien.

Quelles sont les recommandations ?

Lorsqu'un diabète gestationnel est diagnostiqué, la femme enceinte doit suivre un régime adapté afin d’avoir une glycémie normale. Il s’agit de limiter ses apports caloriques entre 25 et 35 kcal/kg/jour et à ne jamais être inférieurs à 1 600 Kcal/jour. Il faut également consommer des sucres lents pour ralentir l’absorption de sucre.

Généralement, c’est suffisant, mais il est parfois nécessaire d’y ajouter un traitement par insuline. La glycémie est ensuite surveillée tout au long de la grossesse.




A lire sur Grossesse

A découvrir sur le mag