| | | Le diaphragme, un moyen de contraception peu connu

Le diaphragme, un moyen de contraception peu connu

Le diaphragme est-il un moyen de contraception adapté à toutes les femmes ? Est-il efficace à 100 % ? Est-il facile à mettre ? Est-il remboursé ? Un point sur ce moyen de contraception méconnu.

Découvrons ensemble ce moyen de contraception qui s’adresse plutôt aux femmes qui ne souhaitent pas de contraception hormonale ainsi qu’à celles qui n’ont pas des rapports sexuels réguliers.

Quel est ce moyen de contraception ?

Le diaphragme est une coupelle en silicone ou en latex que l’on glisse soi-même à l’intérieur du vagin au contact du col de l’utérus pour empêcher le passage des spermatozoïdes dans l’utérus.

Il existe plusieurs tailles de diaphragme en fonction de la morphologie de chaque femme. Il convient donc de consulter un médecin ou une sage-femme pour définir la taille la plus adaptée à chaque personne. En effet, si un diaphragme est trop petit il peut ne pas être suffisamment efficace, et s’il est trop grand, il peut provoquer une sensation de gêne.

Sachez que le diaphragme est suffisamment souple et fin pour qu’il ne soit pas perceptible lors des rapports sexuels, ni par l’homme, ni par la femme. Il ne modifie absolument pas le plaisir ressenti par chacun des partenaires.

Le diaphragme doit-il rester en place une fois posé ?

Le diaphragme ne doit pas rester en place dans le vagin en dehors des rapports sexuels.

Il doit être posé au moment du rapport ou au maximum 2 heures avant, puis laissé en place pendant au moins 8 heures après le rapport sexuel et jusqu’à 24 heures au plus.

Il doit être nettoyé après chaque utilisation avec de l’eau tiède savonneuse puis séché.

Le diaphragme est ensuite réutilisable pendant plusieurs années (une durée de vie d’un diaphragme est d’environ 5 ans).

Le diaphragme est-il efficace à 100 % ?

Pour une meilleure efficacité le diaphragme doit être utilisé avec des spermicides que l’on trouve sous forme de gel la plupart du temps.

Ainsi, lorsque diaphragme et spermicide sont associés, on obtient une protection contraceptive à hauteur de 94 %.

Toutefois, avec le manque d’habitude ou les erreurs de manipulation, on obtient une moyenne de 88 % d’efficacité pour les femmes utilisant ce moyen de contraception.

Le diaphragme est-il facile à mettre en place ?

La manipulation du diaphragme est un peu délicate car il faut bien connaître son corps et ne pas être rebutée à l’idée d’introduire ce dispositif au fond du vagin.

Sa pose demande un peu d'habileté et d'habitude.

Il est conseillé de s’entrainer à bien le placer avant la première utilisation. Il faut choisir une position qui soit confortable pour la mise en place : soit accroupie, soit les pieds relevés.

On place le spermicide en gel à l’intérieur du diaphragme qui est ensuite plié et introduit délicatement à l’intérieur du vagin.

A cause de cette manipulation un peu compliquée, ce mode de contraception est plutôt déconseillé chez les jeunes filles qui débutent leur vie sexuelle.

Protège-t-il contre les maladies sexuellement transmissibles ?

Le diaphragme ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles. Il est nécessaire d’utiliser un préservatif en association avec le diaphragme pour se protéger des MST.

Est-il onéreux ?

Le diaphragme est délivré sur ordonnance.

On le trouve sous le nom de Milex®.

Il coûte environ 65 € et n’est remboursé que 3,14 € par la sécurité sociale.




A lire sur Couple & sexo

A découvrir sur le mag