| | | Rappel produit : Protège-slips bio Organyc

Rappel produit : Protège-slips bio Organyc

Organyc soucieuse de la santé des femmes a décidé de retirer des magasins 3100 boites de protège-slips contenant des traces de glyphosate. Cette initiative fait suite à l'étude 60 millions de consommateurs sur les protections périodiques.

Suite à la publication de l’enquête dans le magazine 60 millions de consommateurs concluant à la présence de substances toxiques dans les protège-slips, serviettes et tampons, Organyc procède au rappel des boîtes de 24 protège-slips Flux léger en coton biologiques pointés du doigt dans cette étude. Des analyses externes réalisées à la demande du fabricant "ont confirmé que des traces résiduelles de glyphosate ont été détectées sur un échantillon", ce dernier a donc décidé de retirer du commerce toutes les boîtes du même lot.

Ces produits bio accusés de contenir du glyphosate et autres dérivés de cet herbicide sont donc retirés de la vente et rappelés auprès des consommatrices.

Même si la teneur est extrêmement faible (25 nanogrammes / gramme), le fabricant italien Corman prend le parti de rappeler les 3100 boites récemment mises sur le marché (1200 boites en France, le reste au Canada). Selon lui, « ces traces n’auraient pas dû être présentes dans du coton biologique, nous ne pensons pas que cela soit dangereux. C’est une mesure de pure précaution, car notre priorité, c’est la sécurité et la santé de nos consommatrices. » Corman a néanmoins lancé des enquêtes auprès de ses fournisseurs américains et indiens.

Il est bon de rappeller que conformément au règlement de l’Agriculture Biologique, l’utilisation de produits chimiques de synthèse notamment de glyphosate est proscrite. Cette démarche en Agriculture Biologique est contrôlée et certifiée par un organisme agréé et indépendant. Le coton étant une matière agricole est potentiellement exposé à un risque de pollutions extérieures, contrairement aux fibres synthétiques contenues dans les protections féminines conventionnelles, il est parfois possible qu'il soit victime de contaminations croisées.

Organyc conseille de ne pas utiliser ce produit et le rapporter dans le magasin d'achat où il sera échangé ou remboursé.




A lire sur Couple & sexo

A découvrir sur le mag