A partir de quel âge les enfants acquièrent-ils la notion du temps qui passe ?

A partir de quel âge les enfants acquièrent-ils la notion du temps qui passe ?

Publié le 07 janvier 2016 à 14:28

Secondes, minutes, heures, jours, mois, saisons, années... Quand et comment nos enfants acquièrent-ils ces notions de temps familières ? C'est ce qu'a cherché à découvrir une équipe de l'Inserm.

- Publicité -

Des chercheurs de l’Inserm ont voulu évaluer « à quel âge un enfant pouvait acquérir la notion du temps ».

Pour mener cette étude, les scientifiques ont sollicité 57 filles et 48 garçons de 6 à 11 ans, scolarisés en région parisienne.

Ils ont demandé aux enfants de répondre à un questionnaire simple pour évaluer leurs notions du temps, en évaluant par exemple, les durées de temps séparant les 4 stades de la vie représentés en images  (bébé, enfant, adulte, vieillard), ou encore en indiquant l'heure affichée sur des horloges à aiguilles dessinées sur une feuille de papier. Ils devaient également dire combien de temps s’était passé depuis leur précédent anniversaire et combien de temps il restait avant leur prochain anniversaire, ainsi que la durée de l’entretien qu’ils avaient passé avec les chercheurs.

Ensuite, les enfants ont été testés sur leur capacité à bien manier les nombres.

La connaissance du temps s’acquiert entre 6 et 8 ans

Les scientifiques ont découvert que l’acquisition de la notion de temps dépendait à 75 % de 4 facteurs :

  • l’aptitude à lire et écrire les nombres, ainsi qu’à calculer ;
  • la capacité à faire correspondre un nombre à une distance : en plus clair, à positionner un nombre sur une échelle ;
  • la « mémoire de travail », indispensable, par exemple, pour comparer des nombres présentés à l'oral ;
  • l’aptitude à remettre un nombre dans son contexte, comme par exemple, être capable de dire que « 10 », c'est beaucoup si l'on parle du nombre d'enfants dans une famille et peu s'il s'agit du nombre de feuilles sur un arbre.

La conclusion de cette étude est que l’acquisition de la notion du temps est liée aux compétences de l’enfant à manier les nombres, ce qui ne peut avoir lieu avant 6 ou 8 ans.

Alors inutile de bousculer votre bambin de 5 ans en lui disant qu’il faut se dépêcher car il faut être partis dans 10 minutes, ça ne lui fera ni chaud, ni froid et surtout ça ne le fera pas accélérer car, pour lui, « 10 minutes » ne veulent absolument rien dire !

- Publicité -