Comment faire manger des fruits et légumes aux enfants ?

Comment faire manger des fruits et légumes aux enfants ?

Publié le 29 avril 2014 à 15:23

Des enfants qui réclament des fruits et des légumes à chaque repas… cela n’est pas si courant. Et pourtant, si vous suivez les conseils de l’Inra, ça pourrait bien devenir une habitude dans votre maison.

Un projet européen nommé HabEat, coordonné par l’Inra de Dijon, et réunissant 10 partenaires scientifiques, dont l’Inserm, a permis à des chercheurs de faire le point sur les mécanismes de mise en place des préférences alimentaires chez les enfants.

Après l’analyse de 18 études ayant inclus près de 2000 enfants âgés de 6 mois à 6 ans, les chercheurs sont arrivés à des conclusions intéressantes qui vont sans doute pouvoir aider nombre de parents à ne plus se battre au quotidien pour faire manger des fruits et des légumes à leur progéniture.

Tout se joue dans les premières années de la vie

Les deux premières années de la vie, et notamment la période de diversification, semblent avoir une grande importance dans le développement des comportements alimentaires  chez l’enfant.

Des fruits et des légumes dès l’allaitement

  • Les bébés allaités par une maman qui mangent régulièrement des fruits et des légumes accepteront plus facilement l’introduction de ces fruits et légumes dans leur propre alimentation : en effet, ils seront déjà habitués au goût de ces produits, le lait maternel contenant les saveurs de ce que mange la maman.
  • Après 2 ans, les enfants ont du mal à accepter des aliments nouveaux, il faut donc introduire les fruits et légumes (sous forme de purées ou de compotes) dès le début de la période de diversification (vers 6 mois).

Essayez et réessayez encore

  • Même si l’enfant fait une grimace lors de l’introduction d’un nouveau produit, ce n’est pas forcément parce qu’il n’aime pas ça, c’est simplement parce qu’il ne connaît pas cette nouvelle saveur et qu’il est surpris.

Il ne faut pas hésiter à lui représenter ce même aliment quelques jours plus tard. En effet, il n’est pas rare qu’un bébé refuse plusieurs fois un nouvel aliment… On peut lui représenter cet aliment jusqu’à 8 fois de suite (en respectant plusieurs jours d’intervalle entre chaque proposition) : certains enfants mettent beaucoup de temps pour accepter un nouveau goût. Toutefois, si au bout des 8 essais, il refuse toujours, attendez quelques mois avant de lui proposer à nouveau ce produit.

Après 2 ans, un enfant pourra même mettre plus de 10 fois avant d’accepter une nouvelle saveur.

  • L’idéal, lors de la diversification, serait de suivre un certain cycle : introduction d’un nouveau légume le premier jour, d’un autre le deuxième jour, et ainsi de suite jusqu’au cinquième jour, puis on recommence le même cycle avec les 5 mêmes  légumes de nouveau pendant 5 jours, avant d’envisager d’autres aliments.
  • Il sera souvent plus facile d’introduire un nouvel aliment en le présentant conjointement avec un autre produit déjà connu et apprécié.

A chacun sa façon de manger

  • Dès que l’enfant est en âge de manger un peu seul, laissez-le apprivoiser doucement l’aliment avec sa cuillère, mais aussi avec ses doigts !
  • N’offrez qu’une petite quantité d’un nouvel aliment, et laissez votre enfant choisir la quantité qu’il veut manger : ce n’est absolument pas grave si l’assiette n’est pas vide.
  • Une petite astuce pour que votre enfant mange des fruits ou des légumes : proposez lui le choix entre deux sortes, il en choisira au moins une des deux…et tout le monde sera content : lui, parce qu’il n’est pas obligé de manger tout ce qu’on lui impose, et vous, parce qu’il en aura mangé au moins un peu !
  • Et rappelons toujours qu’un enfant regardera systématiquement ce que mangent ses parents… Alors, vous aussi, mangez des fruits et des légumes à chaque repas !

Soyez imaginative

  • N’hésitez pas à cuisiner vos légumes et vos fruits de différentes façons : on pense aux légumes vapeur ou aux fruits natures, mais n’oublions pas les soupes, les purées, les compotes de fruits, les tartes aux fruits…
  • Pensez à faire de jolies présentations dans les assiettes ou encore, disposez vos légumes de façon rigolote (en dessinant un visage, par exemple).
  • Vous avez un petit coin de jardin ou un peu de place sur votre balcon : proposez à votre enfant de cultiver quelques légumes… Vous pouvez être certaine qu’il les mangera.
  • Essayez de consommer des fruits et des légumes de saison. Vous pouvez aller faire le marché avec votre enfant qui pourra ainsi choisir ce qu’il a envie de manger… Très souvent les formes et les couleurs des fruits sur les étals donnent envie de les acheter.

Gare aux encas !

  • Les études de l’Inra ont également permis de montrer que les petits encas pris juste avant le repas (pour faire patienter) ou les aliments très appréciés pris après les repas favoriseraient les risques de surpoids. Alors, pour éviter ces petits grignotages, ne laissez pas traîner de petits gâteaux, bonbons ou autres à portée de mains.