La grossesse - semaine 28

La grossesse - semaine 28

Publié le 28 janvier 2017 à 17:00

Rien de bien nouveau cette semaine, sauf que bébé prend de plus en plus de place, qu’il bouge beaucoup et qu’il vous empêche parfois de dormir... Ce qui explique en partie cet état de fatigue persistant. Un seul mot d’ordre : le repos !

Semaine d’aménorrhée : 30ème

Semaine de grossesse : 28ème

Embryon : 35cm / 1150g

 

Pour la future maman :

Vous êtes fatiguée et surtout essoufflée cette semaine. Rien de bien grave toutefois, et vous vous sentez en forme. Vous constatez à ce stade de la grossesse des petits écoulements transparents au niveau de vos seins : c’est le colostrum. Tout se met en place pour pouvoir allaiter bébé dès qu’il naîtra. Vous pouvez utiliser des protections à placer dans votre soutien-gorge en cas d’écoulement trop important.

Votre utérus :

Votre utérus est encore remonté et prend de plus en plus de place. Il trouve maintenant sa place définitive, en écartant les dernières côtes, et en faisant remonter le diaphragme. Vous êtes donc plus essoufflée, ce qui est logique ! Cette sensation désagréable disparaîtra spontanément après votre accouchement.

Pour le bébé :

Bébé se porte à merveille, et a dépassé le kilo ! Il pèse en effet 1.150kg et mesure 35cm. Aucun doute, il grossit à vue d’œil ! A partir de maintenant, il respire doucement et régulièrement, et ouvre les yeux pour explorer les environs. Il continue à beaucoup gigoter et s’exerce à utiliser tous les muscles de son corps. Il continue sa croissance, et prend en volume, un petit peu plus chaque semaine !

Les rendez-vous :

Vous n’avez aucun rendez-vous obligatoire cette semaine. Vous pouvez commencer à vous renseigner sur les différents modes d’accouchement et prendre rendez-vous pour débuter les cours de préparation à l’accouchement. Vous devriez également pouvoir obtenir un rendez-vous avec la crèche de votre quartier si vous optez pour ce mode de garde…

Les précautions :

Si vous avez de gros problèmes circulatoires, il n’existe pas beaucoup de choses pour vous soulager, mis à part les douches froides. C’est certes plutôt désagréable, mais très efficace. Il est également recommandé de dormir avec les jambes légèrement surélevées (un oreiller fera l’affaire !), et si besoin, de porter des bas de contension. 

Les conseils :

Si l’accouchement est source d’angoisse pour vous, sachez qu’il existe d’autres possibilités que l’accouchement classique : vous pouvez accoucher à domicile, ou encore accoucher dans l’eau… Vous pouvez également suivre des cours d’haptonomie pour communiquer plus facilement avec votre enfant in utero. N’hésitez pas à explorer toutes les possibilités qui s’offrent à vous !