| | | Comment atténuer les chaleurs de ma chatte ou de ma chienne par homéopathie ?

Comment atténuer les chaleurs de ma chatte ou de ma chienne par homéopathie ?

La période des chaleurs chez nos animaux domestiques n’est pas toujours une partie de plaisir pour nous. Beaucoup de personnes utilisent alors des comprimés oraux pour stopper les chaleurs : pourtant, cela n’est pas forcément une solution idéale. Alors pourquoi ne pas opter pour l’homéopathie qui peut s’avérer très utile pour atténuer les symptômes liés aux chaleurs ?

Chaleurs, gestation : quand, combien de temps…

Chez les chiennes

Les premières chaleurs apparaissent entre 6 et 12 mois, en fonction de la race, puis de façon régulière tous les 6 à 10 mois.

Les chaleurs durent environ 3 semaines.

La gestation (si l’accouplement a eu lieu) dure entre 63 et 65 jours.

S’il n’y a pas eu d’accouplement, la femelle peut faire, 2 mois après les chaleurs, des troubles identiques à ceux d’un accouchement que l’on appelle « grossesse nerveuse ».

Chez les chattes

Les premières chaleurs surviennent à partir de 6 - 9 mois, mais il existe des pubertés précoces vers l’âge de 4 mois.

S’il n’y a pas d’accouplement, les chaleurs vont cesser après 5 à 10 jours avant de reprendre 1 à 3 semaines plus tard, et cela pendant 3 à 4 mois, voire toute l’année chez certaines chattes.

La gestation dure entre 63 et 68 jours, et bien souvent, les portées comptent au moins 5 chatons.

Pourquoi opter pour l’homéopathie ?

Tous les vétérinaires vous le diront : si vous ne souhaitez pas que votre animal ait des petits, mieux vaut le stériliser plutôt que de lui donner une pilule contraceptive. Mais pourquoi ?

En France, la « pilule » pour nos animaux domestiques est facile à se procurer chez les vétérinaires ou les pharmaciens. Elle permet de prévenir les chaleurs ou de les stopper quand elles débutent.

Toutefois, il ne faut pas oublier que ces pilules contraceptives contiennent des progestagènes qui sont des hormones de synthèse.

Et l’administration de ces hormones sur le long terme n’est pas sans conséquence.

En effet, quand ces pilules sont administrées sur de longues durées, elles favorisent l'apparition de certaines lésions de la paroi de l’utérus et augmentent ainsi fortement le risque d'affections utérines, voire même de cancers utérins. Elles entraînent également des problèmes de diabète, d’obésité, d'agressivité ou encore d'apathie.

Donc, il est largement préférable de faire stériliser son animal, plutôt que de lui donner des hormones à vie si l’on ne souhaite pas de chatons ou de chiots.

Par contre, cette solution est évidemment impossible si vous désirez que votre animal se reproduise !

Il est alors possible d’atténuer en partie les symptômes liés aux chaleurs en utilisant de l’homéopathie.

L’homéopathie pour faire face aux chaleurs

Pendant la période des chaleurs, votre chienne va changer de comportement : elle devient très câline voire un brin collante ou, au contraire, plus agressive. Par ailleurs, la vulve de la chienne gonfle et des pertes sanguines apparaissent.

De même, une chatte en chaleur est un spectacle permanent : contorsions, aplatissement au sol, recherche de caresses, agressivité… sans compter les vocalises et le marquage urinaire !

Voici donc quelques solutions homéopathiques qui permettent d’atténuer certains symptômes liés aux chaleurs.

Pendant les chaleurs :

  • Si la femelle est excitée : Platina 9 CH, 3 granules 2 ou 3 fois par jour (et pour les chattes, on associe systématiquement Murex 9 CH, 3 granules 2 fois par jour) ;
  • Si elle est agressive : Moschus 9 CH, 3 granules 2 fois par jour ;
  • Si elle est très agitée (ce qui est souvent le cas pour la chatte) : Tarentula 9 CH, 3 granules 2 fois par jour ;
  • Si elle cherche à s’enfuir : Lilium tigrinum 9 CH, 3 granules 2 fois par jour ;
  • Si elle urine partout et se lèche la vulve : Staphysagria 9 CH, 3 granules le soir et Formica rufa 5 CH, 3 granules 2 fois par jour.

Si votre animal est nymphomane

La nymphomanie est surtout fréquente chez la chatte dont le désir sexuel est intense et constant.

Dès le début des troubles on donne Folliculinum 9 CH : 3 granules 2 fois par jour pendant 3 jours, puis

  • Platina 15 CH si la femelle ne supporte pas qu’on la touche, 3 granules le soir ;
  • Hyoscyamus 15 CH si la femelle est agressive : 3 granules le soir ;
  • Tarentula 15 CH, si la femelle est sans cesse en mouvement : 3 granules le soir.
  • Lilium tigrinum 15 CH si la femelle est hargneuse et fugueuse : 3 granules le soir.



A lire sur Vie de famille

A découvrir sur le mag