| | | Vacances : votre animal aussi peut prendre des coups de soleil !

Vacances : votre animal aussi peut prendre des coups de soleil !

Vous partez avec votre chien ou votre chat en vacances : n’oubliez pas ses papiers si vous partez à l’étranger, et prenez garde aux coups de chaleur et aux coups de soleil si vous décidez de l’emmener à la plage.

Les formalités de pré-départ

Le vaccin antirabique (contre la rage) est conseillée pour les voyages à l’étranger : attention, lors de la première vaccination, il faut compter 21 jours avant que votre animal soit immunisé. Si votre animal est déjà vacciné, n’oubliez pas le rappel chaque année.

Lors d’un voyage à l’étranger, il est indispensable de se munir d’un passeport européen qui répertorie toutes les informations de  santé de l’animal.

Il faut se renseigner avant de partir car, en fonction des pays, certaines modalités sont demandées.

Il est également important de penser à l’identification de votre animal, le plus généralement par puce électronique. Attention le fichier qui renseigne sur l’identification de votre animal doit être parfaitement à jour ; il existe un fichier d’identification des carnivores domestiques (www.i-cad.fr) qui vous permet de faire des mises à jour si vous avez déménagé.

N’hésitez pas non plus à mettre une médaille au collier de votre animal avec votre nom et votre numéro de téléphone qui permettent de vous retrouver rapidement si l’animal s’est égaré.

Gare aux coups de soleil, aux coups de chaud ou même aux noyades

Certains animaux sont particulièrement sensibles aux rayons UV du soleil (et notamment aux extrémités, comme les oreilles, où les poils sont plus fins) et peuvent attraper des cancers de la peau, au même titre que les humains : il faut donc éviter de les exposer au soleil ou alors leur mettre de la crème solaire (à fort indice). Les animaux les plus touchés sont les animaux à poils blancs qui ont une peau plus fragile.

Attention également aux coups de chaleur qui peuvent être très dangereux pour des animaux qui restent enfermés dans les voitures (et pas forcément en plein soleil dans le sud de la France). Un animal enfermé dans une automobile, à 20°C, avec les 4 vitres fermées (ou quasiment fermées) peut vite devenir tout bleu, avoir des difficultés de respiration, un cœur en souffrance. Il est alors urgent de se rendre chez le vétérinaire et, en route, de refroidir l’animal, mais pas trop vite non plus (surtout ne mettez pas votre animal dans une eau glacée) : le refroidissement doit être progressif.

Lors des longs trajets en voiture, pensez à vous arrêter toutes les 2 heures pour donner à boire à votre chat ou à votre chien.

Il est important de surveiller un animal qui ne nage jamais et qui va se jeter dans une piscine ou dans un canal pendant les vacances : s’il n’a pas l’habitude de l’eau, il ne saura pas forcément nager instinctivement et pourra mourir noyé en quelques secondes.




A lire sur Vie de famille

A découvrir sur le mag