| | | Le Pilates : un excellent sport pour la femme enceinte

Le Pilates : un excellent sport pour la femme enceinte

Vous êtes enceinte et vous aimeriez continuer le sport, mais vous ne savez quelle activité choisir ? Et pourquoi ne pas tester le Pilates, une méthode particulièrement bénéfique pendant la grossesse.

Les bienfaits de la méthode Pilates

Inventée en 1920 par Joseph Pilates, cette méthode combine, en quelque sorte, le Tai-chi-chuan et le yoga : les mouvements y sont fluides et lents comme dans le Tai-chi-chuan, tandis que de nombreuses postures sont empruntées au yoga.

La différence est l’importance que le Pilates accorde à la région de l’abdomen, véritable centre du corps, tout en s’attaquant aux muscles profonds posturaux. Cette technique permet de rééquilibrer le corps et de le réaligner correctement en renforçant et en assouplissant le dos.

Les exercices proposés avec la méthode Pilates permettent ainsi :

  • de fortifier la ceinture abdominale ;
  • d’équilibrer la musculature en détendant les muscles raides et en tonifiant les muscles relâchés ;
  • de développer la force et d’éliminer la tension ;
  • d’accroître la flexibilité et la coordination ;
  • d’accroître les capacités respiratoires et la concentration par des techniques de respiration, évacuant en même temps le stress ;
  • d’éviter les douleurs dues aux mauvaises postures.

Une aide majeure pour la femme enceinte

La méthode Pilates présente de nombreux avantages pour la femme enceinte car elle lui permet de corriger sa posture au fil des mois, soulageant ainsi certains maux. Elle permet également de renforcer le centre de son corps (région qui porte le bébé) et de mieux contrôler sa respiration.

Une femme enceinte voit son centre de gravité évoluer au fil des mois : il est donc nécessaire pour elle de réadapter sans cesse l’alignement de son corps à la recherche de la bonne posture.

Le centre du corps est soumis à rude épreuve avec la prise de poids et l’effort fourni par les muscles abdominaux pour soutenir le bébé, d’où l’importance de le fortifier, avant et pendant la grossesse, pour prévenir les douleurs.

Lors de la grossesse, il est également important de faire travailler les muscles abdominaux profonds pour permettre une meilleure récupération après l’accouchement.

La méthode Pilates présente donc des bienfaits considérables pour la femme enceinte lui permettant de fortifier son abdomen, d’augmenter sa résistance et sa capacité de récupération, tout en retrouvant détente et énergie.

Cette technique permet aussi la prévention des varices et des crampes grâce à une meilleure circulation sanguine et renforce les muscles du plancher pelvien pour un accouchement plus facile.

Quelques précautions à prendre

Il est important de prendre certaines précautions pour la pratique du Pilates lorsqu’on est enceinte.

En effet, il est essentiel d’être à l’écoute de son corps et, d’une manière générale, de ne pratiquer le Pilates que lorsqu’on se sent en forme : si vous vous sentez fatiguée, abstenez-vous, même si vous ne pratiquez pas pendant plus d’une semaine.

En aucun cas, il ne faut forcer, ni brusquer son corps.

Par ailleurs, il ne faut pas commencer le Pilates dans le seul objectif de garder un corps svelte et mince : ce serait une mauvaise raison.

A quel moment commencer la pratique ?

Si vous n’avez aucune contre-indication, vous pouvez commencer le Pilates dès la première semaine de grossesse.

En effet, cette méthode permet une prise de conscience élaborée du corps, ce qui est très important pendant cette période de grands changements.

Par ailleurs, son impact sur la respiration n’est plus à prouver : pendant la grossesse, la fréquence cardiaque augmente de 10 à 15 battements par minute. Le Pilates a tendance à atténuer les troubles du rythme cardiaque et à contribuer à un meilleur équilibre interne.

A chaque trimestre ses ajustements :

  • Si vous souffrez de nausées au premier trimestre, évitez de pratiquer le matin.
  • A partir du deuxième, évitez de pratiquer les exercices juste après avoir mangé.
  • Au troisième trimestre, votre ventre et la prise de poids peuvent vous empêcher la pratique de certaines postures, mais ce n’est pas grave. Faites tous les gestes que vous pouvez en douceur et au moindre signe d’épuisement (vertiges, sueur), cessez tout mouvement.

Existe-t-il des contre-indications à la pratique du Pilates pendant la grossesse ?

Il existe certaines contre-indications à la pratique du Pilates, mais qui sont, pour la plupart d’entre elles, évidentes.

On évite cette méthode quand on a des contractions, un col ouvert, des saignements, une grossesse multiple ou un placenta prævia.

On prendra également certaines précautions pour les problèmes d’hypertension ou de diabète : dans ce cas, un avis médical est absolument nécessaire pour pratiquer le Pilates.

Un livre pour vous aider à pratiquer le Pilates à la maison pendant votre grossesse

Le livre « Le Pilates pour la femme enceinte » de Valérie Lamour et Shirley coillot est un ouvrage qui peut vous permettre de pratiquer le Pilates tranquillement chez vous pendant toute votre grossesse.

livre « Le Pilates pour la femme enceinte » de Valérie Lamour et Shirley coillot

C’est un guide formidable pour toutes celles qui n’ont jamais pratiqué cette technique avec de multiples exercices ciblés par trimestre de grossesse, et surtout avec des illustrations et des informations pour chaque mouvement. Très bien fait !

« Le Pilates pour la femme enceinte » de Valérie Lamour et Shirley Coillot, aux Editions Marabout – 7 ,99 €




A lire sur Grossesse

A découvrir sur le mag