| | | Les gels antibactériens pour les mains seraient-ils dangereux ?

Les gels antibactériens pour les mains seraient-ils dangereux ?

Les gels hydro alcooliques antibactériens sont fréquemment utilisés, notamment lorsqu’on n’a pas d’eau pour se laver les mains. On se sent alors en toute sécurité avec ces gels qui éliminent les bactéries. Pourtant, une étude vient de démontrer qu’il pourrait se révéler dangereux pour la santé.

Absorption augmentée des bisphénols A

Une étude menée aux Etats-Unis, dans l’université du Missouri, et relayée par la revue scientifique Plos One, révèle que les gels hydro alcooliques antibactériens favoriseraient l’absorption de Bisphénol A par la peau.

Cela peut soulever un sérieux problème de santé publique quand on sait que de plus en plus de personnes utilisent ce type de gels régulièrement et quand on sait également que les bisphénols A sont des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire qu’ils interfèrent avec le système hormonal. Ils sont soupçonnés d’agir sur la fertilité, de perturber les systèmes métabolique, cardio-vasculaire, immunitaire, reproductif, nerveux. Ils semblent même à l’origine de certains cancers.

Et même si en France, les bisphénols A ont été interdits depuis le 1er janvier 2015 dans les contenants alimentaires et les tickets de caisse, la liste des objets contenant du bisphénol A reste encore longue, car ce produit rend le plastique incassable et résistant à de très fortes chaleurs : ainsi, on en trouve encore dans les CD, les DVD, certains sèche-cheveux, les micro-ondes, les ordinateurs, les téléphones, les lunettes ou encore les voitures !

D’autres effets néfastes de ces gels sont à déplorer

Non seulement les gels hydro alcooliques favoriseraient l’absorption des bisphénols A, mais ils sembleraient qu’ils soient également à l’origine d’irritations, d’allergies cutanées et même de maux de tête, de nausées et de vertiges.

Des gels qui augmentent la résistance bactérienne

En 2013, l’Association santé environnement France avait déjà alerté sur les dangers dus à l’usage abusif de ces gels car les produits qu’ils contiennent, comme le triclosan et le triclocarban, engendreraient une résistance bactérienne et pourraient même provoquer des dérèglements hormonaux.

Il convient donc de rester prudent dans l’utilisation de ces gels hydro alcooliques et d’éviter de les utiliser à tout bout de champ, à chaque fois que l’on a touché quelque chose d’inconnu ou qui nous semble suspect.

Dans la mesure du possible, il convient d’utiliser simplement du savon et de l’eau pour se laver les mains.




A lire sur Médecine

A découvrir sur le mag

Retrouvez toutes les dernières nouvelles du monde de la santé ! Chaque semaine, découvrez de nouveaux articles pour toujours être au courant des découvertes et avancées médicales (dépistage du sida...), des alertes alimentaires, les nouvelles lois (remboursement du dépistage du cancer du sein), les évènements solidaires… Le webmagazine Clic Bien-être vous accompagne également avec des guides et conseils pour prévenir, guérir et apprendre les gestes qui soulagent pour les désagréments de tous les jours : arthrose, maux de ventre et autres n’auront plus de secret pour vous !