| | | Poussées dentaires, fièvre, otites, gastro : la trousse homéo de bébé

Poussées dentaires, fièvre, otites, gastro : la trousse homéo de bébé

Pour les petits et les gros bobos (bosse, fièvre, rhinopharyngite, poussée dentaire, gastro-entérite, mal de transport, piqûre, brûlure…), voici quelques médicaments homéopathiques à conserver à portée de main. N’hésitez pas, cependant, à consulter un médecin si certains symptômes vous semblent inquiétants… l’automédication a ses limites !

Parfaitement inoffensive pour les bébés, l’homéopathie se présente cependant essentiellement sous forme de granules : difficile alors, pour un tout-petit, de laisser fondre les granules dans sa bouche. Qu’à cela ne tienne, diluez les granules dans un peu d’eau (ça va prendre une vingtaine de minutes) et administrez le traitement à l’aide d’un biberon, un quart d’heure avant la tétée ou une heure après.

Sachez également que l’homéopathie ne présente aucune contre-indication et qu’elle peut tout à fait être associée avec d’autres traitements médicaux avec lesquels elle peut agir en synergie.

Contre les coups, les bosses : Arnica montana

Il faut toujours l’avoir sur soi ou dans son sac lorsqu’on part en promenade car c’est le médicament de base des bosses, des contusions, petites entorses, mais aussi des saignements de nez.

Conseils d’utilisation : en 9 CH, 5 granules le plus rapidement possible après le choc, puis toutes les heures la première journée. A partir du lendemain on prend 5 granules 3 fois par jour.

En association, on peut également appliquer localement une pommade à base d’Arnica.

Quand consulter ? Si l’enfant a subit un choc sur la tête et qu’il perd connaissance, vomit ou souffre de maux de tête persistants, il est important de consulter rapidement un médecin.

Poussées dentaires : chamomilla

Traitement de référence des poussées dentaires, on l’utilise également chez les enfants colériques, nerveux, qui ne tiennent pas en place dès qu’ils ont de la fièvre.

Conseils d’utilisation : en 15 CH, 5 granules 3 fois par jour.

Quand consulter ? Il est fréquent qu’une légère fièvre accompagne les poussées dentaires. Si celle-ci s’élève au-dessus de 38°5, il est nécessaire de consulter un médecin.

Fièvre : Aconitum napellus et Belladona

Lorsqu’une fièvre arrive brutalement après une exposition à un froid glacial, avec des frissons mais sans transpiration : on prend Aconitum napellus 9 CH, 5 granules 4 fois par jour.

Lorsque la fièvre s’accompagne de rougeur, de chaleur et de transpiration : on prend Belladona 9 CH, 5 granules 4 fois par jour.

Conseils d’utilisation : très souvent le traitement est débuté par Aconitum napellus dès les premiers symptômes, puis lorsque la fièvre est installée et que l’enfant devient rouge et commence à transpirer, on prend le relai avec Belladona.

Quand consulter ? Lorsque la fièvre s’élève à plus de 38°5 et ne baisse pas, il convient de consulter un médecin.

Angines, otites : encore Belladona !

Formidable remède que cette Belladona, puisqu’en plus de lutter contre la fièvre avec rougeur et transpiration, elle est également efficace pour toutes les rhinopharyngites, angines avec amygdales rouges et otites.

Conseils d’utilisation : en 9 CH, 5 granules 4 fois par jour.

Quand consulter ? En cas d’angine ou d’otite, la consultation auprès d’un médecin est vivement conseillée.

N’oubliez pas que le traitement homéopathique peut tout  à fait être associé aux médicaments prescrits par le médecin (il n’existe aucune interaction médicamenteuse).

Mal de transport : Cocculus indicus

Il n’est pas rare que les enfants soient malades en voiture, alors ayez toujours avec vous du Cocculus.

Conseils d’utilisation : à prendre la veille et le matin du départ : 5 granules en 9 CH.

Quand consulter ? Si les vomissements ne cessent pas et s’accompagnent de perte de connaissance ou d’un état apathique, il est impératif de voir un médecin rapidement.

Bronchiolite et gastro-entérite : Ipeca

Ce traitement est  à prendre dès le début des symptômes : pour la bronchiolite, dès que l’on sent le début d’un encombrement bronchique chez son bébé et pour la gastro, dès que des vomissements ou une diarrhée apparaissent.

Conseils d’utilisation : 5 granules en 9 CH toutes les heures.

Quand consulter ? Il convient de consulter un médecin en cas de bronchiolite si les symptômes s’aggravent avec respiration difficile et sifflements et, en cas de gastro-entérite, si les diarrhées et les vomissements s’amplifient entraînant une possible déshydratation.

Piqûres d’insectes : Apis mellifica

C’est le traitement classique des piqûres d’insecte qui provoquent gonflement, rougeur et sensation de brûlure. L’Apis mellifica peut également être utilisé en cas d’urticaire mais aussi de coup de soleil et de brûlure pour atténuer la douleur et la chaleur.

Conseils d’utilisation : en 15 CH, 5 granules tous les ¼ d’heure.

Quand consulter ? En cas de brûlure, il est impératif d’appeler le médecin si la brûlure couvre plus de 5 % du corps ou si des cloques apparaissent. En cas de coup de soleil, si la fièvre apparaît, une visite médicale s’impose également.




A découvrir sur le mag

Tabagisme, stress ou encore insomnie rythment votre vie? Vous avez pensé à une médecine douce comme l’homéopathie mais avez des doutes quant à ses effets ? Nos articles vous donnent toutes les réponses : son efficacité, ses utilisations, vous saurez tout pour vous soigner autrement! L’homéopathie, alternative à la médecine traditionnelle, est idéale pour se maintenir en santé au naturel : que ce soit pour calmer une allergie ou pour lutter contre une grippe, cette pratique de soins propose de nombreuses applications. Retrouvez tous nos conseils homéopathiques pour vous soigner et retrouver la forme !