| | | L’ortie : une plante aux vertus insoupçonnées

L’ortie : une plante aux vertus insoupçonnées

L’ortie, on la connaît surtout parce qu’on veut absolument éviter son contact sous peine d’avoir pleins de boutons et de démangeaisons. Pourtant, cette plante possède de nombreuses vertus pour la santé. Après cette news, vous ne la regarderez plus comme avant !

L’ortie, un trésor de bienfaits

Des vitamines et des sels minéraux en quantité

L’ortie contient de nombreux sels minéraux dont le calcium, le silicium, le chlore, le magnésium, le manganèse, le potassium, le soufre, le zinc, le silicium et le fer en importante quantité.

Elle contient également des vitamines, et notamment les vitamines B2, B5, B9, K, C et provitamine A.

Sa teneur en fer en fait un remède de choix pour lutter contre les problèmes d’anémie.

Sa richesse en sels minéraux se révèle une précieuse aide pour la bonne santé des os et des cartilages, mais également pour fortifier les cheveux ou les ongles.

Sa richesse en vitamines en fait une alliée pour les périodes de fatigue ou de convalescence pour reprendre des forces et pour que l’organisme récupère plus vite.

Allergisante, elle est également idéale pour lutter contre les allergies

Malgré qu’elle soit elle-même irritante et urticante, l’ortie possède le pouvoir de diminuer les réactions allergiques et les irritations cutanées.

Lorsque des démangeaisons apparaissent, en cas d’urticaire ou même de rhinite allergique, l’ortie s’avère d’un grand secours.

Un remède contre les brûlures

Peu connu, l’ortie peut constituer un remède de premiers soins contre les brûlures. Sous forme d’emplâtre, elle calme rapidement la douleur et permet de limiter la formation de vésicules.

Un excellent diurétique, idéal contre les infections urinaires

L’ortie favorise le bon fonctionnement des reins. Grâce à cette action diurétique, les infusions d’orties améliorent le drainage rénal : l’ortie est donc toute indiquée en cas d’infection urinaire.

Sous quelles formes peut-on utiliser l’ortie ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour utiliser l’ortie.

Soit vous l’utilisez sous forme de produits déjà préparés :

  • sous forme de capsules ou de comprimés : 300 mg à 700 mg, 3 fois par jour.
  • sous forme d’extrait fluide ou de teinture alcoolique : de 2 ml à 5 ml, 3 fois par jour.

Soit vous achetez des feuilles et des fleurs d’ortie séchées en herboristerie ou chez votre pharmacien que vous utiliserez pour faire des infusions : infuser de 2 g à 5 g, pendant 10 à 15 minutes, dans 150 ml d'eau bouillante. Prenez 3 tasses par jour.

Soit vous partez faire votre propre cueillette d’orties :

Dans ce cas, bien évidemment, il vous faudra utiliser des gants pour éviter les boutons et les démangeaisons.

Choisissez, de préférence, des jeunes pousses pour éviter que ses feuilles ne perdent en tendreté et ne deviennent amères (et même fraîchement sorties de terre, les jeunes feuilles n’en restent pas moins urticantes).

Une fois que votre récolte est faite, il suffit de la rincer à l’eau pour qu’elle perde son pouvoir urticant avant de la préparer comme la plupart des légumes feuilles : en bouillie, sautée puis accommodée selon l’envie. La soupe d’orties, dont le goût est assez similaire à celui des épinards, reste la recette de grand-mère la plus courante.

Pour soigner les brûlures, la préparation d’un emplâtre est très simple : on fait bouillir des feuilles d’ortie pendant quelques secondes, on laisse refroidir et on en fait un emplâtre que l’on applique dès que possible sur les brûlures du 1er et du 2e degré.





A découvrir sur le mag

Une petite toux vous irrite la gorge ? Vous ressentez une fatigue passagère ? Retrouvez tous nos conseils pour vous maintenir en forme grâce à la phytothérapie. Cette approche de soins utilise les extraits de plantes et les principes actifs naturels pour renforcer l’organisme et lui permettre de se défendre. Elle est régulièrement utilisée de manière préventive pour des problèmes d’allergies, périodes de stress comme celle des examens, mal des transports, ou maux de tête. Apprenez à tirer le meilleur des plantes et vous soigner de façon naturelle.