| | | Bac, Brevet des Collèges : comment gérer le stress ?

Bac, Brevet des Collèges : comment gérer le stress ?

En cette période d’examens, le stress s’installe tant chez les enfants que chez les parents : comment le gérer ?

Le Baccalauréat, le Brevet des Collèges sont, comme chaque année, sources de stress et d’angoisse pour les élèves, mais aussi pour leurs parents !

 

Rappelons toutefois que le stress n’est pas mauvais. C’est une réaction normale du corps face à un évènement perçu comme menaçant ou comme un enjeu. En cas de stress, nos sens envoient différents messages au cerveau qui, en réponse, stimule les glandes surrénales qui libèrent alors les hormones du stress comme l’adrénaline ou le cortisol. A partir de ce moment, notre organisme est en alerte : la transpiration apparaît, le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent, ce qui favorise l’oxygénation des muscles et du cerveau. Notre cerveau est alors plus concentré, ce qui nous permet d’affronter des situations au maximum de nos capacités intellectuelles.

 

Est-il normal de stresser face aux examens de ses enfants quand on est parent ?

Les examens, et notamment le bac, ont toujours mobilisé émotionnellement les parents, mais jamais autant que depuis 3 ou 4 ans. En effet, la société est inquiète, le chômage est présent au quotidien et, sans le bac, les études supérieures sont très compliquées.

 

Les parents ne doivent pas, cependant, transmettre leur stress à leurs enfants. Ils doivent avoir confiance en leurs ados et ceux-ci doivent pouvoir voir cette confiance dans le regard de leurs parents.

Il faut donc éviter de répéter à tout bout de champ « Travaille ! ». Ça ne fera qu’empirer la situation déjà stressante et surtout, les relations ados-parents seront encore plus tendues. Si vous êtes sur leur dos toute la journée, vous serez sûre d’être gratifiée du « je sais ce que j’ai à faire » ou « je travaille mais ce n’est jamais assez pout toi ! »…

 

Aidez plutôt l’adolescent à gérer son stress :

- Conseillez-lui d’éviter le trop plein de révisions de dernières minutes (on est saturé et on a l’impression d’avoir tout oublié).

- Poussez-le à s’accorder de vrais moments de détente qui lui permettront de faire baisser le stress : faire du sport, écouter de la musique ou même regarder un peu la télé.

- Obligez-le à éteindre les écrans relativement tôt pour un meilleur sommeil. Rappelez-lui que le sommeil de début de nuit (avant minuit) est bien meilleur du point de vue qualité et récupération. Le sommeil de fin de nuit est plus propice à la mémorisation, aux apprentissages. Il faut donc que les deux bouts de sommeil soient préservés.

- Quelques techniques de relaxation, basées sur la respiration par exemple, seront les bienvenues.

- Rappelez-lui que le bac n’est pas une montagne insurmontable, réduisez-le à une colline : 8 candidats sur 10 deviennent bacheliers. Par contre, évitez malgré tout le « mais tu l’auras ton bac !» qui pourrait faire penser à votre enfant que vous n’en avez rien à faire et que vous ne comprenez pas son état de stress. Rassurez-le.

- Au lieu de le harceler toute la journée, calmez plutôt son petit frère qui ne cessent de faire du bruit à côté et préparez à votre ado son repas préféré. Votre enfant doit manger équilibré et surtout éviter les excitants.

- Surtout, le jour des épreuves, faites-le se lever plus tôt, afin d’avoir le temps de se préparer et de bien manger (un bon petit déjeuner est essentiel pour la bonne mise en route du cerveau).




A découvrir sur le mag

La vie quotidienne se vit souvent à 100 à l’heure et il n’est pas toujours évident de ne pas se laisser submerger par le stress. Mais pas d’inquiétude, votre webmagazine féminin est naturellement anti-stress ! Alors faites-nous confiance et faites le plein de conseils et de bons réflexes pour évacuer la pression  et surtout profiter de l’instant présent. Des petits exercices simples à mettre en pratique aux solutions naturelles à préparer chez soi, nous vous donnons toutes les clés pour une vie où le stress n’a plus son mot à dire.