La pratique du sport serait un coupe-faim

Publié le 30 juin 2008 à 00:00

(Relaxnews) - La pratique du sport aiderait à manger moins, d'après une étude chilienne présentée au Congrès annuel de l'Endocrine Society à San Francisco. Les calories brûlées lors de l'exercice physique se doubleraient en effet de la sécrétion d'une protéine coupant l'appétit.

(Relaxnews) - La pratique du sport aiderait à manger moins, d'après une étude chilienne présentée au Congrès annuel de l'Endocrine Society à San Francisco. Les calories brûlées lors de l'exercice physique se doubleraient en effet de la sécrétion d'une protéine coupant l'appétit.


Nommée la BDNF (Brain Derived Neurotrophic Factor), cette protéine augmenterait sensiblement dans le sang avec la pratique régulière d'un sport et serait associée à une diminution de l'appétit.

Pour les besoins de l'étude, les chercheurs ont mobilisé 15 personnes âgées de 26 à 51 ans, en surpoids ou obèses. Leur consommation quotidienne en calories a été calculée, avant et après un programme d'exercice physique pendant trois mois. Aucun régime n'a par ailleurs été imposé aux participants.

Trois mois après, la consommation quotidienne en calories des participants avait significativement baissé, tandis que leur taux de protéine BDNF dans le sang avait augmenté. La stimulation de cette protéine par l'exercice phyisque pourrait donc être liée à une diminution de l'appétit, concluent les auteurs de l'étude.