Inquiétude sur le sperme des français

Publié le 03 janvier 2013 à 07:00

La concentration en spermatozoïdes du sperme des hommes en France a suivi une pente décroissante entre 1989 et 2005.

Une étude française d’importance, puisqu’elle a regroupé 26 000 hommes, a démontré qu’à l’âge moyen de 35 ans, les concentrations en spermatozoïdes des français sont passées en moyenne de 73,8 en 1989 à 49,9 millions/ml en 2005. De plus, il y a eu réduction de 33% des formes normales de spermatozoïdes.

Les valeurs de 2005 restent encore dans les normes de la fertilité définie par l’OMS, mais cela signifie que certains individus se situent en dessous de ces normes.

Cela constitue un avertissement de santé publique. Il reste à déterminer maintenant les liens avec l’environnement.

 

 

- Publicité -

- Publicité -