Intolérance au gluten : le désherbant Roundup est mis en cause

Intolérance au gluten : le désherbant Roundup est mis en cause

Publié le 16 mai 2014 à 09:19

Roundup : un herbicide mondialement connu… Et s’il était responsable de l’apparition de la maladie coeliaque (intolérance au gluten) ? C’est ce que semble soupçonner une récente étude américaine

- Publicité -

Une étude américaine semble avoir établi un lien en le Roundup et le déclenchement de la maladie cœliaque.

Le Roundup sur le devant de la scène

Le Roundup ou glyphosate, herbicide le plus utilisé au monde, était déjà soupçonné d’être à l’origine de bien des maux : effets cancérigènes et mutagènes, perturbateur hormonal

Il est de nouveau sur le devant de la scène car soupçonné, cette fois, d’être déclencheur de la maladie cœliaque ou intolérance au gluten.

Cette maladie, qui touche 500 000 français, est à l’origine de diarrhées chroniques, de douleurs abdominales, d’une grande fatigue… Tous ces symptômes étant dus à une intolérance au gluten à l’origine d’une atrophie des villosités intestinales, empêchant l’absorption correcte de nombreux nutriments essentiels.

La seule solution contre la maladie cœliaque : un régime sans gluten à vie.

Des poissons atteints de maladie cœliaque

Deux chercheurs américains, Anthony Samsel et Stéphanie Seneff, révèlent des résultats inquiétants, dans la revue Interdisciplinary Toxicology : des poissons exposés à du glyphosate avaient développé des problèmes digestifs similaires à la maladie cœliaque (avec une perturbation de la synthèse d’acides aminés, des carences en fer, cuivre ou cobalt).

Ces résultats soulèvent un problème encore plus important : la toxicité du Roundup est 1000 fois plus importante que le glyphosate seul, en raison des additifs présents dans le produit.

Plusieurs études avaient déjà démontré la toxicité du Roundup et notamment sur les cellules du placenta.

Si le lien entre le Roundup et l’apparition d’une intolérance au gluten est avéré, la société Monsanto (qui vend le Roundup) va avoir de quoi s’inquiéter puisque ce produit représente 40% de son chiffre d’affaires (1,3 milliards d’euros).

- Publicité -

- Publicité -