Une première résidence pour les jeunes malades atteints d’Alzheimer

Une première résidence pour les jeunes malades atteints d’Alzheimer

Publié le 21 septembre 2015 à 15:10

En France, 30 000 personnes de moins de 60 ans souffrent de maladie d’Alzheimer : une galère au quotidien pour ces « jeunes » malades et leur famille car aucune structure adaptée à leur âge n’existaient réellement. Heureusement, depuis quelques mois, la création d’une résidence spécialisée « jeune malade » en Seine et Marne va enfin pouvoir changer leur vie.

Une prise en charge très compliquée pour les jeunes malades

En France, on estime que 30 000 personnes de moins de 60 ans sont atteintes par la maladie d’Alzheimer dont le plus jeune d’entre eux n’a qu’une vingtaine d’années !

Pourtant, même si la maladie d'Alzheimer demeure une pathologie qui affecte principalement des personnes âgées, il n'en demeure pas moins que cette petite minorité de patients jeunes nécessite une prise en charge adaptée et que, jusqu’à présent, aucune structure n’était adaptée à leur âge. Dans le meilleur des cas, les malades étaient accueillis en maison de retraite, pourtant inadaptée à leur situation, mais la plupart du temps, ils restaient au domicile avec leur famille souvent confrontée à de grandes difficultés.

C’est pour pallier à ce problème que s’est ouverte, il y a quelques mois, une première résidence spécialement adaptée pour les jeunes malades de moins de 60 ans.

Enfin une structure pour les jeunes

Cette 1ère résidence pour jeunes malades d'Alzheimer réalisée par l'Association Espoir Alzheimer et Handicap Neurologique avec le soutien du Réseau National de l'Economie Sociale et Solidaire (RENESS) a vu le jour en région parisienne, à Cesson (en Seine et Marne).

Ce lieu de vie et de soins prévu pour 50 personnes est spécialement adapté pour les patients de moins de 60 ans et permet de maintenir les liens familiaux (puisque 2 studios sont présents pour accueillir les visites des familles).

Les résidents sont encadrés par plus de 80 professionnels spécifiquement formés pour les jeunes malades : médecins, orthophonistes, psychomotriciens, kinésithérapeutes…

Les patients sont également entourés de personnes hors « domaine médical pur » pour s’adonner à de multiples activités comme la lecture, le sport, l’informatique, des activités en piscine (balnéothérapie et détente), des thérapies non médicamenteuse  (musicothérapie, art thérapie)…

Infos pratiques

Pour tout renseignement, contactez Espoir Alzheimer,

Tel. 06 70 22 33 02 ou par mail : contact@espoir-alzheimer.com

- Publicité -

- Publicité -