Le stress ferait "vieillir" le cerveau

Publié le 04 août 2008 à 00:00

(Relaxnews) - Des chercheurs américains de l'université John Hopkins ont découvert une nouvelle raison de lutter contre le stress : il entraînerait un vieillissement du cerveau. D'après la "Baltimore Memory Study", dont les premiers résultats sont publiés dans la revue Archives of General Psychiatry, un taux élevé de cortisol favoriserait le déclin cognitif. La cortisol est l'hormone du stress.

(Relaxnews) - Des chercheurs américains de l'université John Hopkins ont découvert une nouvelle raison de lutter contre le stress : il entraînerait un vieillissement du cerveau. D'après la "Baltimore Memory Study", dont les premiers résultats sont publiés dans la revue Archives of General Psychiatry, un taux élevé de cortisol favoriserait le déclin cognitif. La cortisol est l'hormone du stress.


Cette étude a été menée auprès de 967 personnes âgées de 61 ans en moyenne. Ils ont participé à des tests de mémoire, d'apprentissage, de langues, et de compréhension. Leur taux de cotisol a également été mesuré.

D'après les résultats, lorsque le taux de cortisol augmente chez ces personnes, les performances cognitives diminuent, de façon comparable aux effets du vieillissement. Par exemple, les travaux révèlent que les conséquences d'un taux élevé de cortisol sur les connaissances linguistiques seraient similaires au fait de vieillir de six ans.