Comment éviter le masque de grossesse quand on est enceinte ?

Comment éviter le masque de grossesse quand on est enceinte ?

Publié le 11 mai 2016 à 10:00

Qu’est-ce que le masque de grossesse ? Quelles en sont les causes ? Peut-on l’éviter ? Disparaît-il après l’accouchement ? Existe-t-il des traitements ? Peut-on en souffrir même si l’on n’est pas enceinte ? Un article pour tout savoir sur ces taches brunes souvent disgracieuses.

- Publicité -

Qu’entend-on exactement par masque de grossesse ?

Le masque de grossesse, encore appelé chloasma ou mélasma (ce sont les noms scientifiques), correspond à des taches pigmentées, de couleur brune, qui apparaissent, souvent de façon symétrique sur le visage et notamment au niveau du front, des tempes, des joues, autour de la bouche et/ou sur le menton.

Ces taches sont dues à une haute concentration d'hormones féminines qui entraînent une augmentation de la production de mélanine (le pigment à l’origine du bronzage lorsqu’on s’expose au soleil).

Comme la production de mélanine s’amplifie, la pigmentation de la peau est accentuée, provoquant ainsi ces plaques plus brunes.

Ces taches apparaissent souvent dans la seconde moitié de la grossesse et sont plus fréquentes chez les femmes à peau mate que chez les femmes à peau claire.

Le masque de grossesse ne touche-t-il que les femmes enceintes ?

Dans 5 à 10 % des cas, ces taches pigmentées peuvent apparaître chez des femmes qui ne sont pas enceintes.

Le problème vient habituellement des contraceptifs : en effet, les pilules à base d'œstrogènes peuvent favoriser l'apparition des taches pigmentaires. Dans ce cas, il suffit tout simplement de changer de contraception pour régler le problème.

Le masque de grossesse va-t-il disparaître après la grossesse ou perdurer toute la vie ?

Généralement, le masque de grossesse disparaît après la grossesse, mais parfois, il faut savoir être patiente : en effet, il peut se passer jusqu’à 6 mois après l’accouchement avant de le voir s’estomper complètement.

Dans certains cas exceptionnels, ces taches restent toujours légèrement apparentes même après plusieurs mois.

Comment éviter le masque de grossesse ?

Il n’y a pas 50 solutions pour éviter l’apparition du masque de grossesse : il faut tout simplement se protéger quotidiennement contre le soleil, que ce soit à la plage ou lors des promenades en ville (et prenez garde aux journées voilées où le soleil tape, malgré tout, à travers les nuages !).

Il est indispensable, lorsqu’on est enceinte, de se protéger avec un écran total, indice 50+, tout au long de sa grossesse, et même après l’accouchement tant que les taches n’ont pas complètement disparues.

Par ailleurs, on évite également de faire des peelings durant la grossesse car ils augmentent l’apparition du masque de grossesse.

Existe-t-il des traitements pour effacer un masque de grossesse persistant ?

S'il disparait généralement spontanément, le masque de grossesse peut, dans certains cas plus rares, persister bien après l'accouchement et être parfois difficile à traiter.

Il peut alors être nécessaire de consulter un médecin (et tout particulièrement un dermatologue) qui mettra en place un traitement dépigmentant.

Ces traitements peuvent se présenter sous forme de crèmes ou encore de peeling.

Les agents dépigmentants en crème

  • La vitamine C qui réduit en partie les taches brunes grâce à son action inhibitrice sur la mélanogénèse.
  • Les acides de fruits ou AHA (acide glycolique, acide azélaïque,  acide phytique…) qui sont des actifs très puissants que l’on trouve dans certaines crèmes cosmétiques : ils permettent de faire « peau neuve » grâce à leur effet peeling et leur action sur le renouvellement cellulaire.
  • Les rétinoïdes, dérivés de la vitamine A, qui sont des composés qui stimulent le renouvellement cellulaire, éliminant ainsi plus vite les cellules pigmentées. On les trouve dans certaines crèmes prescrites sur ordonnance.
  • L’arbutine, d’origine végétale : ce principe actif, extrait de la busserole, est un β-glucoside d'hydroquinone naturel utilisé dans certaines crèmes cosmétiques comme dépigmentant.
  • L’hydroquinone, qui est la molécule de référence en terme de dépigmentation car c’est le plus puissant inhibiteur de la synthèse de la mélanine. Toutefois, elle est interdite, depuis 2000, dans tous les produits cosmétiques et n’est autorisée que sous forme de préparation magistrale prescrite par un médecin, que le pharmacien fabriquera dans son officine spécifiquement pour un patient.

Le Peeling dépigmentant « Yellow Peel »

Ce peeling contient des agents dépigmentants (acide rétinoïque, kojique, azélaïque, vitamine A, acide salicylique) et ne peut se faire qu’en cabinet médical.

Le traitement consiste à appliquer un masque au cabinet médical, puis la patiente rentre chez elle et garde le masque pendant 6 à 12 h (attention le visage est jaune !).

Une desquamation légère du visage apparaît ensuite pendant 2 à 7 jours après le peeling.

Bien souvent, 2 à 3 peelings sont nécessaires pour éliminer les taches brunes. 

- Publicité -