L’huile de calophylle fait des miracles chez la femme enceinte

L’huile de calophylle fait des miracles chez la femme enceinte

Publié le 16 mai 2014 à 11:29

L’huile de calophylle : une bénédiction pour les femmes enceintes ! Elle saura soulager tous les petits maux du quotidiens : réhydrater les peaux sèches, soulager les douleurs musculaires ou articulaires, les contractures, les problèmes de dos, les jambes lourdes…

- Publicité -

L’huile de calophylle est une huile végétale aux multiples vertus : totalement inoffensive pour la femme enceinte (à l’inverse des huiles essentielles), elle doit forcément faire partie de la trousse à pharmacie de la future maman.

Son aspect vert ne doit pas vous effrayer. Il est bon de savoir également que cette huile peut légèrement se solidifier en dessous de 20°C : si c’est le cas, réchauffez-la entre vos mains avant de l’utiliser.

J’ai mal au dos

Lorsqu’on est enceinte on a très souvent mal au dos du fait de notre posture cambrée… Un petit massage, chaque soir, avec de l’huile de calophylle permet de soulager ces douleurs lombaires.

Conseils : l’huile de calophylle possède un effet chauffant assez marqué (ce qui soulage d’ailleurs rapidement la douleur) : il est donc conseillé de la diluer dans une autre huile végétale pour les personnes qui ont une peau sensible.

J’ai les jambes lourdes

A la fin de la journée, les jambes deviennent souvent lourdes et douloureuses… L’huile de calophylle sera sans égale pour relancer la circulation et retrouver des jambes légères.

Conseils : après une douche froide sur les jambes, j’applique l’huile de calophylle (qui peut-être diluée avec de l’huile d’amande douce) en massant mes jambes de bas en haut (de la cheville vers la cuisse) dans le sens du retour veineux.

J’ai des douleurs articulaires ou musculaires

Le poids de bébé commence à se faire sentir au niveau de toutes mes articulations et de tous mes muscles : grâce à ses effets antalgiques et anti-inflammatoires, l’huile de calophylle utilisée en massage sur les zones douloureuses s’avère un excellent antidouleur.

J’ai de l’herpès

L’huile de calophylle est une excellente huile végétale anti-bactérienne et anti-virale.

J’applique 1 goutte d’huile de calophylle sur l’herpès ou même sur tout autre bouton ou rougeur de la peau. Cette application peut être renouvelée jusqu’à 6 fois par jour. L’infection et l’inflammation s’atténuent généralement en moins de 48 heures (si ce n’est pas le cas, il conviendra de consulter un médecin).

J’ai pris un coup de soleil

Normalement, le soleil est fortement contre-indiqué chez la femme enceinte. Pourtant, il peut arriver qu’une exposition au soleil, même peu longue, entraîne des rougeurs au niveau de la peau : j’applique mon huile de calophylle (éventuellement diluée avec de l’huile végétale d’argan) sur ma peau qui sera ainsi réhydratée et réparée.

J’ai une cicatrice

L’huile de calophylle est un excellent cicatrisant. Elle peut être utilisée sur tous types de cicatrices (cicatrices bien refermées), et notamment, sur une cicatrice de césarienne.

- Publicité -