Les jeunes qui dorment peu auraient plus de chance d'être en surpoids

Les jeunes qui dorment peu auraient plus de chance d'être en surpoids

Publié le 08 août 2008 à 00:00

Dormir trop peu ou pas assez efficacement ferait grossir les enfants et les adolescents. Du moins, selon une étude américaine, cela serait lié au surpoids.

- Publicité -

C'est le résultat, publié dans l'édition d'août de Archives of general psychiatry, que des chercheurs ont reporté, après avoir étudié le sommeil de 335 jeunes, dont certains en surpoids. Ces derniers dormaient 22 minutes de moins que les autres, d'un sommeil moins efficace.

 

Durant trois nuits, les chercheurs ont à la fois mesuré le temps de sommeil des enfants et adolescents de 7 à 17 ans, et leurs mouvements oculaires durant le sommeil. Après ajustement de tous les facteurs, les scientifiques ont conclu qu'une heure de sommeil en moins doublait les chances d'être en surpoids. Le risque serait triplé chez ceux dont le sommeil comporte une heure de mouvements oculaires rapides en moins.

Ils supposent que ce résultat est dû au fait que les enfants qui dorment mal sont plus fatigués la journée et font moins d'activité physique. Ce phénomène pourrait aussi être dû au manque de sommeil qui troublerait les hormones des jeunes, leur donnant à la fois faim et plus de temps éveillé pour manger.

- Publicité -