Le poids des bébés à la naissance dépend du niveau d’étude de leurs mamans

Le poids des bébés à la naissance dépend du niveau d’étude de leurs mamans

Publié le 10 juin 2015 à 16:01

Moins le niveau d’étude est élevé pour une femme enceinte, plus son bébé risque d’être de petit poids à la naissance. Comment expliquer ce phénomène ?

- Publicité -

Des bébés de faible poids quand on n’a pas le bac

Les femmes peu diplômées ont un risque plus élevé d’avoir des bébés de moins de 2,5 kg à la naissance.

C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs de l'INED  (l'Institut National d'Etudes Démographiques) après l’observation de 18 000 enfants nés en France en 2011.

Plus les études sont longues après le baccalauréat, plus le risque d’avoir un bébé de petit poids (inférieur à 2,5 kg) diminue.

Ainsi, le risque d’avoir un enfant de faible poids est 50% fois plus élevé pour les femmes sans aucun diplôme que pour les femmes qui ont le bac.

Après 2 années d’études supérieures au-delà du bac, ce risque baisse de 25 %. Le pourcentage continue de diminuer au fur-et-à-mesure des années d’étude.

Comment expliquer un tel phénomène ?

Une chose est certaine, c’est que le suivi de grossesse est le même pour tout le monde, ce qui n’est donc pas un facteur de risque.

Par contre la consommation de tabac et d’alcool semblent jouer un rôle pour les naissances de petit poids. En effet, cette consommation est augmentée chez les personnes n’ayant pas fait beaucoup d’études : ainsi, les femmes les moins instruites fument davantage pendant leur grossesse et l’on sait que le tabac influence le poids du fœtus.

Le niveau de revenus semble également avoir une influence sur le poids de naissance du bébé : il y a moins de risque de naissance de bébés pesant un faible poids dans les familles aux revenus élevés par rapport aux familles aux revenus intermédiaires

L’âge des mamans joue aussi un rôle. Les enfants de mères jeunes, ayant moins de 28 ans lors de la naissance, sont plus fréquemment de petit poids que ceux de mères ayant entre 31 et 34 ans (or, les naissances à des âges précoces sont souvent synonymes de milieu défavorisé et de faible niveau d’études). 

- Publicité -