Faut-il donner des compléments alimentaires à son enfant ?

Faut-il donner des compléments alimentaires à son enfant ?

Publié le 26 août 2014 à 09:36

Vitamine D, calcium, vitamine K, fluor… Est-ce vraiment indispensable de suppléer les enfants avec tous ces minéraux, oligo-éléments ou vitamines ?

- Publicité -

La vitamine D

La vitamine D est nécessaire à l’absorption du calcium par l’intestin et à sa fixation sur les os.

En France, les nouveau-nés sont supplémentés systématiquement en vitamine D  jusqu’à l’âge de 2 ans. En effet, la peau des petits ne produit pas suffisamment de vitamine D, malgré l’exposition au soleil, d’où la nécessité d’une supplémentation.

Le médecin prescrira de la vitamine D à prendre par voie orale généralement quotidiennement et sous forme de gouttes (Uvestérol®, Zyma D®…).

Le calcium

Très important pour la minéralisation du squelette et des dents, le calcium est apporté par le lait maternel ou le lait maternisé, puis par les laits de suite ou de croissance (ces laits sont préférables au lait de vache classiques).

Avec une dose quotidienne de 500 ml jusqu’à l’âge de 3 ans, un enfant n’aura pas de carence en calcium.

La vitamine K

Cette vitamine est importante dans la coagulation du sang. Le lait maternel n’en contient pas suffisamment : les bébés allaités devront donc avoir une supplémentation en vitamine K, une fois par semaine jusqu’à la fin de l’allaitement.

Le fluor

Le fluor est essentiel pour l’émail des dents. Le médecin peut donc prescrire des suppléments de fluor pour les plus petits.

Par la suite, l’utilisation d’un dentifrice adapté à chaque âge, apportera le complément en fluor.

Attention toutefois aux risques de fluorose (trop de fluor) qui donnent aux enfants des dents grises, ternes, rayées : il ne faut donc pas donner un dentifrice adulte fluoré à un jeune enfant (il est important d’acheter des dentifrices adaptés à chaque âge).

Il faut également faire très attention aux eaux minérales et ne pas donner à boire à ses jeunes enfants des eaux minérales contenant plus de 1 mg de fluor par litre.

Les oméga-3

Une étude américaine publiée dans la revue Pediatrics a montré que les oméga-3 réduisent l’agitation, l’anxiété chez les enfants et améliorent l’apprentissage de la lecture et de l’orthographe.

Il ne faut donc pas hésiter à donner du poisson (notamment du poisson gras riche en oméga-3) à nos petits 1 à 2 fois par semaine (en évitant les croquettes de poissons qui sont dépourvues d’oméga-3 !).

Que penser des multi-compléments en vitamines et minéraux ?

Il existe pléthore de compléments alimentaires indiqués pour le sommeil, la croissance, le tonus, la concentration, la fatigue…

Une à deux cures par an peuvent être utiles à condition de respecter les posologies et les durées de traitement. Mais évitez de supplémenter votre enfant en continu s’il n’en a pas besoin…

- Publicité -