3 remèdes naturels contre les cauchemars

3 remèdes naturels contre les cauchemars

Publié le 28 février 2014 à 08:31

Les cauchemars sont un phénomène récurrent chez les enfants. Les adultes stressés, anxieux ou perturbés peuvent aussi être touchés par ces terreurs nocturnes engendrant un réveil soudain et une grande difficulté à se rendormir... Des remèdes naturels peuvent vous aider !

- Publicité -

Astuces pour limiter les cauchemars

Si votre enfant fait des cauchemars, expliquez-lui doucement mais fermement que les loups, les montres et autres fantômes n’existent pas. Evitez les programmes télé inadaptés à son âge et bannissez les écrans avant le coucher (ordinateur, tablette...). Laissez-lui une veilleuse dans sa chambre et donnez-lui une peluche, un doudou, afin de le rassurer. Idéalement, faites-le dormir dans une chambre mauve, violette ou bleu. Mêmes conseils pour les adultes...évitez les sources d'énervement avant le coucher et détendez-vous au maximum.

Remèdes naturelles contre les cauchemars à base de plantes

Le bain au tilleul

Pour un meilleur sommeil, rien de tel qu’un bain relaxant à base de tilleul avant de se coucher. Deux solutions s’offrent à vous : versez quelques gouttes d’huile essentielle de tilleul dans l’eau de bain ou bien, préparez une infusion ou un décoction de tilleul en comptant 250 g de plante pour un bain.

Un mélange d’hydrolats

Avant le coucher, boire deux cuillères à café du mélange suivant (pour enfant et adulte) :

  • 50 gr d’hydrolat de fleur d’oranger
  • 25 gr d’hydrolat de fleur de laitue
  • 25 gr d’hydrolat de fleur de tilleul

Les graines d’anis vert

L'anis vert calme les troubles du système nerveux comme les vertiges, les palpitations, les migraines, l'insomnie, l'agitation nocturne, la mauvaise humeur... Ces petites graines harmonisantes sont conseillées aux personnes sujetes aux cauchemars et aux terreurs nocturnes. Pour cela, placez juste un petit sachet de semences d'anis vert sous l’oreiller.

Bon à savoir : Le cauchemar peut avoir plusieurs causes : fièvre, mauvaise digestion, vers... Si les phénomènes persistent, n’hésitez pas à consulter un médecin.

- Publicité -