Chimiothérapie et chute de cheveux : des perruques féminines et tendances pour aider à passer le cap

Chimiothérapie et chute de cheveux : des perruques féminines et tendances pour aider à passer le cap

Publié le 07 octobre 2014 à 11:51

Lors d'une chimiothérapie, et par conséquent de la perte des cheveux, l'identité féminine en prend un sacré coup. Pour pallier à ce phénomène bouleversant qui s'ajoute à la charge de la maladie, avoir recours à une perruque est fortement conseillé passer ce cap.

- Publicité -

Lors d’une chimiothérapie ou d’un traitement médicamenteux lourd, la perte des cheveux est un effet secondaire quasi inévitable. Ce phénomène est très traumatisant pour les femmes, elles ont beaucoup de mal à accepter cette nouvelle image d’elle-même ainsi que leur reflet dans le regard de leurs proches... En effet, l’alopécie, de son nom scientifique, affiche la maladie au grand jour et nous touche notre féminité en plein cœur.

La chevelure, depuis la nuit des temps, est l’une des armes majeures de séduction chez nous les femmes. Elle détient une symbolique forte, culturelle, voire érotique. Perdre ses cheveux, c’est perdre un peu de soi, de sa personnalité.

Pour mieux vivre cette phase du combat contre le cancer, les femmes ont, pour leur bien-être et celui de leur entourage, de plus en plus souvent recours aux prothèses capillaires.

La perruque, une mise en beauté malgré le cancer

Pour passer le cap entre la chute et la repousse complète des cheveux, mieux vaut avoir recours à l’usage d’une perruque. Aujourd’hui, les experts en la matière proposent des produits de qualité qui sont à la fois naturels, confortables et dans l’air du temps.

C’est le cas de la nouvelle collection de perruques prêtes à porter Norgil, spécialiste de la chute des cheveux depuis presque 40 ans. La gamme Cheveux Pluriels propose des modèles ultra légers, très aérés, discrets et faciles à coiffer.

Les 33 modèles disponibles dans une dizaine de coloris (soit plus de 300 références) s’adaptent facilement au visage et à la personnalité de chaque femme. Chaque perruque peut être personnalisée par une coupe, des accessoires et ainsi devenir unique.

Combien coûte une perruque ?

Les Cheveux Pluriels Norgil (à partir de 125€) sont pris en charge sur ordonnance par l’Assurance Maladie selon le barème de la Sécurité Sociale. Ils peuvent aussi faire l’objet d’un remboursement de votre mutuelle. Une équipe de professionnels vous assiste dans votre choix et vos démarches dans l’une des 70 instituts Norgil basés dans toutes la France. Pour en savoir plus www.cheveux-pluriels.com.

- Publicité -