Découvrez 3 techniques pour se muscler en douceur

Découvrez 3 techniques pour se muscler en douceur

Publié le 01 décembre 2017 à 10:07

En 2018, c’est décidé, au programme : affiner sa silhouette, faire de l’exercice et se muscler ! Mais sans altères et sans stéroïdes, en douceur pour préserver les tendons, le squelette et que ces séances de musculation restent un plaisir quotidien.

Nul besoin de soulever de la fonte ou de suer pour faire fonctionner ses muscles. 20 minutes d’exercice quotidien peuvent suffire, c’est la régularité qui compte. Découvrons ensemble plusieurs techniques pour faire de l’exercice en douceur.

L’électrostimulation

L’électrostimulation consiste à faire réagir le système nerveux et les muscles via des inductions de courant électrique émises par des sondes posées sur la peau. Cette technologie est utilisée depuis maintenant un peu plus de 20 ans et l’on dispose donc de recul sur la pratique et d’un matériel adéquat. L’électrostimulation peut effectivement être utilisée pour se muscler, sachant qu’elle est aussi utilisée à des fins thérapeutiques pour relaxer des muscles ou atténuer des douleurs.

Les effets mesurés de l’électrostimulation sur les muscles sont visibles à partir d’un mois environ pour la ceinture abdominale par exemple. L’électrostimulateur se règle en intensité maximale lorsqu’on l’utilise pour se muscler. Cela se fait graduellement au départ, aussi bien à chaque séance que pour débuter un programme de musculation. Chaque électrostimulateur est fourni avec un programme détaillé, vous guidant quant à son utilisation selon vos besoins spécifiques. Le choix est vaste. Pour une vue d’ensemble des produits disponibles, vous pouvez consulter cette page dédiée aux principales marques d’électrosimulateurs. Vous remarquerez que certaines marques sont plus particulièrement dédiées à un usage sportif. Des modèles sont aussi spécifiquement conçus pour s’adapter sur une partie particulière du corps : les bras par exemple, ou encore les fessiers, sans oublier les ceintures abdominales.

L’aquagym

Les bienfaits de l’aquagym ne sont plus à démontrer. Cette forme d’exercice tout en douceur est en effet adoptable par tout le monde, y compris les femmes enceintes. La densité du corps réduite de 30% par son immersion favorise des exercices qui sollicitent tous les muscles du corps. Il en résulte une activation de la circulation sanguine, un effet drainant en profondeur sur les tissus musculaires et un travail cardio-vasculaire nécessaire pour préserver sa bonne santé ! Il faut bien sûr apprécier l’eau pour en profiter pleinement, mais cette discipline est si populaire qu’il y a forcément près de chez vous une piscine privée ou publique qui propose de l’aquagym.

Le Qi-gong

Le Qi gong est une sorte de gymnastique chinoise, dont les vertus sont éprouvées par ses milliers de pratiquants au fil des siècles. Ses bienfaits sont maintenant reconnus en Europe depuis plusieurs décennies, avec des cours, des séminaires et des stages absolument partout en France. A l’instar du Tai Chi Chuan il s’agit d’une discipline corps-esprit, autrement dénommée « art martial intérieur ». La pratique consiste en effet à être tant attentif à ce qui se passe dans son esprit que dans son corps. Les mouvements au ralenti et la concentration sur le ressenti révèlent les zones de tension et les mouvements les débloquent. Comme dans toute pratique sportive la régularité est de rigueur. Chaque séance de Qi Gong dure une vingtaine de minutes au cours desquelles sont exécutées 18 figures. Il est même possible de passer à la pratique rapidement et gratuitement, le web regorge de guides et de vidéos didactiques.

 

Avez-vous déjà pratiqué ces activités ? Chaque nouvelle expérience, chaque nouveau test est un pas vers l’objectif que l’on se fixe. Prête à relever le challenge ? Parfait mais attention, trop s’en imposer peut démotiver. Allez-y en douceur et fixez-vous des objectifs atteignables, et surtout privilégiez le plaisir, c’est le meilleur moyen pour réussir à faire de l’exercice avec régularité.