L'amniocentèse : Ce que vous devez absolument savoir

L'amniocentèse : Ce que vous devez absolument savoir

Publié le 22 avril 2017 à 20:28

On vient de vous annoncer que vous deviez faire une amniocentèse, et c’est la panique. On comprend votre réaction, ce n’est jamais une partie de plaisir de faire un examen médical, surtout quand on est enceinte. Mais rassurez-vous, cet examen fait peur mais il est la plupart du temps sans conséquence.

Qu’est-ce que cet examen médical ?

L’amniocentèse est un examen du liquide amniotique qui est réalisé au cours du quatrième mois de grossesse. Il permet notamment de détecter les éventuelles anomalies chromosomiques du fœtus, et permet plus particulièrement de savoir si votre bébé est atteint de la trisomie 21. C’est généralement suite à la première échographie que le gynécologue conseille cet examen médical à la future maman. C’est un examen qui est intégralement remboursé par la Sécurité Sociale.

Pourquoi faire une amniocentèse ?

Il existe plusieurs raisons à la réalisation de cet acte médical. Si la future maman a plus de 38 ans, elle a davantage de risques d’avoir un enfant souffrant d’une anomalie chromosomique, on lui conseille donc de réaliser cet examen. Si la future maman a été en contact avec une malade infantile, ou s’il y a des antécédents de maladies héréditaires dans la famille, l’amniocentèse est également préconisée. Enfin, si l'examen de la clarté nucale à l’échographie est suspect, la femme enceinte peut faire une amniocentèse.

Est-ce obligatoire ?

Et bien la réponse est non ! Une femme enceinte a tout à fait le droit de refuser l’amniocentèse, même si elle est recommandée fortement par l’équipe médicale.

Comment se déroule l’examen ?

Le médecin introduit une très fine aiguille à travers la paroi abdominale pour prélever du liquide amniotique. Ce n’est pas douloureux (juste une petite sensation de piqûre). Mais après le prélèvement, la future maman doit rester allongée pour limiter les risques de fausse couche. Il est important de limiter ses efforts durant plusieurs jours après l’examen.

Est-ce risqué ?

L’amniocentèse est maintenant un examen devenu courant, et ne présente que peu de risque. Cependant, dans 1% des cas, l’amniocentèse est suivie d’un avortement spontané. Ce n’est donc pas un examen totalement anodin.

Et les résultats ?

Il va falloir patienter entre deux et trois semaines pour pouvoir récupérer les résultats de l’amniocentèse.

A lire sur le même sujet :