Enceinte : 4 huiles végétales bien pratiques pendant sa grossesse

Enceinte : 4 huiles végétales bien pratiques pendant sa grossesse

Publié le 06 mars 2015 à 13:00

Les huiles végétales sont totalement inoffensives pendant la grossesse. Les femmes enceintes peuvent donc en user et en abuser car elles sont particulièrement adaptées aux petits problèmes de cette période : peau sèche, prévention des vergetures, douleurs lombaires, jambes lourdes.

- Publicité -

Huiles végétales de calophylle et d’amande douce : deux indispensables

L’huile d’amande douce : nutritive et protectrice de la peau

Apaisante, adoucissante, assouplissante, réparatrice et régénérante, l’huile d’amande douce est l’huile végétale idéale pour la peau de la femme enceinte.

Incroyablement nourrissante, elle prévient le dessèchement cutané et est très efficace dans la prévention des vergetures.

Elle calme également les irritations et les rougeurs, et elle apaise après un coup de soleil (rappelons tout de même que la femme enceinte doit éviter de s’exposer au soleil sans une protection solaire avec un indice élevé).

Conseils d’utilisation :

En prévention des vergetures, appliquez l’huile d’amande douce 2 fois par jour sur le ventre et les cuisses du début de la grossesse jusqu’à 6 semaines après l’accouchement.

Si vous avez la peau sèche, utilisez cette huile une fois par jour sur l’ensemble du corps : elle est facilement absorbée et laisse une peau bien hydratée mais pas grasse.

Précaution d’emploi :

L’huile d’amande douce convient à tous les types de peaux, même sensibles. Une seule exception, toutefois, évitez de l’utiliser si vous êtes allergique aux amandes ou autres fruits à coques.

L’huile de calophylle : douleurs et jambes lourdes

L’huile de calophylle est, non seulement régénératrice des peaux abîmées et déshydratées, mais également anti-inflammatoire.

Elle sera donc idéale pour toutes les douleurs de la grossesse, et notamment celles situées dans le bas du dos du fait de la posture cambrée de la femme enceinte.

L’huile de calophylle permet également de soulager les jambes lourdes en relançant la circulation veineuse.

Conseils d’utilisation :

Pour les douleurs du dos, faites des petits massages circulaires avec l’huile de calophylle chaque soir au niveau des lombaires.

Pour les jambes lourdes, après une douche froide sur les jambes, appliquez l’huile de calophylle (qui peut-être diluée avec de l’huile d’amande douce) en massant les jambes de bas en haut (de la cheville vers la cuisse).

Précautions d’emploi

L’huile de calophylle possède un effet chauffant assez marqué (ce qui soulage d’ailleurs rapidement la douleur) : il est donc conseillé de la diluer dans une autre huile végétale (huile d’amande douce, par exemple) pour les personnes qui ont une peau sensible.

L’huile de calophylle a le défaut d’épaissir à température ambiante (en dessous de 25°C), sans pour autant perdre de ses qualités : pour lui rendre sa fluidité, réchauffez le flacon quelques instants entre vos mains avant utilisation.

Huiles végétales d’argan et de rose musquée : anti-vergetures

Ces deux huiles végétales assouplissantes, nutritives et protectrices de la peau grâce à leurs effets antioxydants, sont également très efficaces dans la prévention, mais aussi dans le soin des vergetures.

Leur côté très hydratant permet d’éviter l’apparition des vergetures et leur côté régénérateur et restructurant permet d’atténuer les vergetures déjà apparues.

Conseils d’utilisation :

Appliquez  l’huile d’argan ou l’huile de rose musquée sur le ventre et les cuisses.

- Publicité -