La grossesse - semaine 33

La grossesse - semaine 33

Publié le 02 février 2017 à 15:00

Vous êtes maintenant en congé maternité, et pouvez donc profiter de votre grossesse au maximum. Vous pouvez préparer l’arrivée de votre bébé en peaufinant sa chambre ou sa garde-robe par exemple. Plus question de faire beaucoup d’efforts : vous devez vous reposer au maximum pour votre bien et pour celui de bébé !

Semaine d’aménorrhée : 35ème

Semaine de grossesse : 33ème

Embryon : 43cm / 2100g

Pour la future maman :

Vous êtes en forme, mais les contractions sont plus nombreuses et c’est normal. Votre bébé a beaucoup grossi et appuie sur votre vessie, ce qui vous donne très souvent envie d’uriner. Enfin, sachez que les douleurs ligamentaires sont également importantes à cette période de grossesse, les ligaments se préparant doucement à l’accouchement. Et oui, tout se met en place pour la naissance de votre enfant !

Votre utérus :

Votre utérus est lourd puisqu’il pèse maintenant 1 kg ! Il prend beaucoup de place, et est souvent une source de gêne pour la future maman qui se sent essoufflée, et qui a souvent envie d’aller aux toilettes. Pas d’inquiétude, c’est normal !

Pour le bébé :

Bébé pèse 2.100kg et mesure maintenant 43cm. Il grossit à vue d’œil, et boit énormément de liquide amniotique, qu’il digère. Son intestin se remplit de méconium qui sera expulsé lors de sa naissance. Son cerveau est arrivé à maturité, et son système immunitaire fonctionne parfaitement. Maintenant, il doit avoir la tête en bas, et se prépare pour sortir !

Les rendez-vous :

Vous n’avez pas de rendez-vous cette semaine. Vous pouvez toutefois avoir rendez-vous avec une sage-femme pour effectuer un monitoring, cet examen permettant de vérifier les contractions et d’étudier les battements du cœur de votre bébé. En cas de souffrance fœtale, l’accouchement peut être déclenché.

Les précautions :

Vous devez avoir préparé votre valise pour la maternité car le départ peut être imminent maintenant. Vous devez surtout avoir mis de côté votre dossier contenant vos papiers, comme la carte d’identité, le livret de famille, la carte de groupe sanguin… Ces documents sont importants pour accoucher sereinement et ne pas vous précipiter au moment de partir !

Les conseils :

Si vous avez d’autres enfants, il est temps de prendre le temps de discuter avec eux, et de parler du bébé qui va bientôt arriver. Il faut leur expliquer que ce bébé ne prendra pas leur place, mais que vous devrez lui consacrer votre temps et votre énergie. Il est essentiel de préparer la fratrie à la naissance qui approche à grands pas maintenant !

- Publicité -

- Publicité -