Booster son taux d'hormone de croissance pour perdre de la graisse et freiner le vieillissement

Booster son taux d'hormone de croissance pour perdre de la graisse et freiner le vieillissement

Publié le 13 février 2020 à 08:59

Produite naturellement par le corps, l'hormone de croissance est un élément essentiel au bon fonctionnement de notre organisme.

- Publicité -

Comme son nom l'indique, c'est l'hormone de croissance qui va permettre à notre corps de grandir durant l'enfance et l'adolescence. Par la suite, elle sera produite en moins grande quantité, mais restera tout de même importante dans notre vie quotidienne. En effet, l'hormone de croissance, aussi nommée HGH, joue un rôle indispensable dans la réparation du tissu musculaire et dans l'élimination de la graisse.

Autrement dit, cette hormone est une alliée en or pour perdre du poids, prendre du muscle et lutter contre le vieillissement. Découvrez vite tous ses bienfaits sur notre organisme, comment elle agit sur notre métabolisme, mais aussi comment stimuler sa production qui se tarit avec l'âge. 

Le rôle de l'HGH dans l'organisme

L'hormone de croissance fait partie de la famille des hormones somatotropes, sécrétées par l'hypophyse (glande du cerveau). Son premier rôle est de nous permettre de grandir durant notre phase de croissance. Mais ce n'est pas sa seule fonction ! Elle intervient également dans la gestion du métabolisme en général. Perte de poids, ralentissement de la vieillesse, prise de muscle, réparation des tissus... Tout ce qui contribue à maintenir notre corps en forme et en bonne santé découle directement de la sécrétion de cette hormone.

En plus de développer le physique, elle augmente la libido, agit sur la repousse des cheveux et donne une certaine élasticité à la peau. Ses bienfaits passent aussi par une meilleure résistance à l'effort, un sommeil de plus grande qualité, une diminution de la pression artérielle et une activité cérébrale accrue. Elle aide également à lutter contre le stress et l'anxiété.

 

Maigrir : Tout sur le HGH ou hormone de croissance

Ses bienfaits sur l'organisme sont multiples

L'HGH est donc essentielle à notre organisme tout au long de notre vie. Et comme le temps est mesquin et qu'il a tendance à faire en sorte que nous en produisions moins, il faut alors opter pour différentes techniques afin de booster sa production, pour rester en forme le plus longtemps possible.

Beaucoup de sites vous proposent des compléments alimentaires à base d'hormone de croissance, mais ce n'est pas mon but ici. Au contraire, je vous recommande de l'augmenter de manière naturelle. C'est bien plus sain et sans aucun danger pour l'organisme.

 

Les symptômes d'un manque d'hormones de croissance

Lorsque l'hypophyse ne sécrète plus autant d'hormones de croissance qu'il le devrait, plusieurs symptômes physiques et psychologiques se font ressentir. Pour commencer, vos cheveux deviennent fins et cassants, ils repoussent moins vite. Votre peau se déshydrate plus facilement et du gras apparaît au niveau du ventre, des genoux et des hanches. La fatigue se fait sentir plus souvent, l'humeur joue aux montagnes russes et l'endurance diminue.

Maigrir : Tout sur le HGH ou hormone de croissance

Du gras apparaît au niveau du ventre

Si vous ressentez tous ces symptômes, alors peut-être que vous manquez d'hormone de croissance ! Il est donc temps de se prendre en main et de stimuler sa production grâce à des conseils très simples à suivre, qui auront de nombreux bienfaits sur votre organisme.

 

Partie 1 : Booster son taux d'hormone de croissance pour perdre de la graisse et freiner le vieillissement

À partir de 60 ans, le taux de HGH peut-être de 25% plus faible que celui d'un jeune adulte en pleine croissance. C'est d'ailleurs à partir de 30 ans que le taux d'hormone de croissance diminue progressivement. Voilà pourquoi nous avons tendance à prendre davantage de poids, lorsque nous passons dans la trentaine.

Alors, comment redynamiser sa production d'hormone de croissance ?

 

Jeûner de manière intermittente

Dans un article précédent, je vous avais déjà vanté les mérites du jeûne intermittent pour la santé. Lorsque nous privons notre organisme de nourriture, celui-ci en profite pour nettoyer les cellules mortes de notre corps. Il entre dans une phase de détoxication. Par ailleurs, pour obtenir l'énergie qui lui permettra de purifier l'organisme, votre corps puise alors dans les graisses. Ce qui indéniablement, vous fait perdre du poids.

Par ailleurs, le fait de manger augmente le niveau d'insuline. Or, lorsque celui-ci est trop élevé, l'hypophyse ne produit plus d'hormones de croissance. Ce qui a pour conséquence de vous faire stocker les graisses, puisque l'HGH, qui possède des fonctions drainantes, n'est pas en quantité suffisante dans l'organisme pour vous débarrasser des matières grasses, non nécessaires à votre santé.

Étant donné que vous ne pouvez pas vous priver de manger en permanence, le jeûne intermittent apparaît comme la solution la plus adaptée pour éliminer régulièrement le surplus de graisses, mais aussi de toxines, en stimulant la production d'hormone de croissance.

 

Une bonne nuit de sommeil pour libérer le taux d'HGH

Là encore, je vous avais éclairé sur les multiples bienfaits du sommeil sur l'organisme et sur l'importance d'avoir une nuit réparatrice afin de rester en bonne santé. Sachez que la production d'HGH se déclenche durant le sommeil profond. Avoir des nuits d'au moins 8 heures vous permet de maximiser la production de cette hormone et de lutter contre les effets de la vieillesse. Durant votre sommeil, vous perdez des calories (c'est pour cela qu'il faut se peser le matin, directement en se levant). Grâce à un sommeil profond et réparateur, qui génère une production importante d'HGH, vous pouvez alors maigrir davantage.

 

Un régime alimentaire adapté

Les protéines issues du poisson, de la viande, des œufs, des fruits de mer et des crustacés sont riches en acides aminés. Ces derniers ont une action stimulante sur la sécrétion de l'HGH. Donc, mettez ce type d'aliments à votre menu pour en tirer le meilleur parti. En parallèle, vous pouvez opter pour des fruits et légumes et des aliments qui contiennent des glucides avec un index glycémique (IG) bas. Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à consulter mon article sur le régime IG.

Autre atout alimentaire indispensable : les acides gras essentiels (principalement les séries d'Oméga 3 et d'Oméga 6). Ils boostent la production d'hormone de croissance et aide notamment à la croissance musculaire. Les acides gras aident à produire des prostaglandines, molécules qui luttent contre l'inflammation musculaire. En mettant à votre menu ce type d'aliment, vous allez assurer à votre corps la force nécessaire pour se régénérer et lutter plus facilement contre les signes du temps. Après un effort, vous pourrez récupérer plus rapidement.

Maigrir : Tout sur le HGH ou hormone de croissance Les poissons et huiles de poisson sont riches en acides gras essentiels (© Michael Interisano)

Pour consommer des acides gras essentiels au quotidien, vous devez ajouter à votre liste de courses :

  • De l'huile de Krill
  • De la spiruline
  • Des huiles de poisson
  • Des graines de lin
  • Des noix de Grenoble
  • Du poisson : saumon, thon blanc et sardine

Enfin, si vous êtes en surpoids, pensez à faire un régime pour perdre du poids. Cela fera automatiquement remonter votre taux d'hormone de croissance.

 

Réduire le stress et la sécrétion de cortisol

Lorsque vous êtes stressé, votre corps sécrète automatiquement du cortisol. Cette hormone de stress ralentit la production d'HGH. Si vous êtes de nature angoissé et que vous subissez régulièrement un stress, alors il est nécessaire d'apprendre à vous relaxer pour agir sur l'hormone de croissance. Le stress n'engendre pas uniquement une diminution du taux d'HGH dans le corps, il entraîne des insomnies, une fatigue chronique et des difficultés de récupération. Toutes ces actions agissent négativement sur votre HGH.

Si vous êtes régulièrement nerveux, optez pour du yoga, de la sophrologie ou des aliments anti-stress comme du miel, des céréales complètes, du chocolat ou encore des aliments riches en magnésium.

 

Encore une fois, l'hygiène de vie joue un rôle prépondérant dans la préservation de votre métabolisme et de votre santé. Pour que votre corps continue de sécréter des hormones de croissance, afin de vous préserver des méfaits du temps qui passe, il est essentiel de miser sur des aliments sains, d'apprendre à gérer son stress et d'avoir un sommeil réparateur.

Dans la seconde partie de ce dossier consacré à l'hormone de croissance, nous verrons comment booster sa production dans le cadre d'une activité sportive, pour augmenter sa force et sa masse musculaire.

- Publicité -