Alimentation : les besoins spécifiques des hommes et des femmes

Alimentation : les besoins spécifiques des hommes et des femmes

Publié le 10 mars 2014 à 09:00

Vitamines, minéraux, oligo-éléments… les hommes et les femmes ont des besoins différents. Cette nécessité varie également selon l'activité physique et l'état de santé général

Les besoins spécifiques des femmes

Les femmes ont besoin, en général, de moins de calories que les hommes car elles sont plus petites et que leur masse musculaire est moins importante. Cela dit, ces besoins augmentent en période de grossesse ou d’allaitement. La femme sportive a également plus de besoin qu’une personne sédentaire.

Un grand besoin de fer

De la puberté à la ménopause, les femmes ont un besoin accru en fer pour remplacer celui qu’elles perdent à chaque cycle. Une carence en fer peut conduire à l’anémie c’est à dire une diminution de la quantité d’hémoglobine (= pigment des globules rouges qui transporte l’oxygène) due à une diminution de globules rouges dans le sang. Ce phénomène a pour conséquence un manque d’oxygénation des cellules et des tissus. Les symptômes de l’anémie sont : une pâleur anormale, une fatigue importante et des difficultés respiratoires. L’alimentation des femmes doit donc être riche en fer avec au menu : viande rouge, abats, persil, fruits secs, légumineuses, jaune d’oeuf...

Une alimentation riche en vitamine B9

Les femmes ont besoin de vitamine B9 aussi appelée acide folique ou folate. Un apport de vitamine B9 avant et pendant la grossesse permet de prévenir le spina bifada, une malformation de la colonne vertébrale chez le nourrisson. Après l’accouchement, les besoins restent élevés car l’organisme a besoin de récupérer. Une carence en cette vitamine peut également amener à une anémie.

Non fabriquée par le corps, elle doit être consommée quotidiennement à travers une alimentation variée riche en légumes verts (choux, épinard, cresson, mâche...) et de légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots blancs...). Attention, l’alcool et certains médicaments peuvent inhiber sa digestion.

Plus de calcium

Tout au long de leur vie, les femmes ont besoin de calcium et plus particulièrement durant la grossesse et l’allaitement. Un apport accru est recommandé durant cette période mais aussi en période de ménopause afin d’éviter l’ostéoporose. Ce sel minéral abonde dans les produits laitiers, le tofu, le poisson en conserve (mangé avec les arêtes), les amandes et les épinards.

Les besoins spécifiques des hommes

Les différences entre les hommes et les femmes

En raison de leur masse musculaire plus développée, les hommes ont un métabolisme de base plus élevé que celui des femmes. Cela signifie que leur besoin en nutriments est également plus important.

Le corps masculin contient davantage d’eau, de muscles, de tissus et d’os que le corps féminin. Leur masse musculaire plus développée réclame un apport plus important de protéines, c’est pourquoi ils mangent davantage... La dose recommandée est de 0,75 gr par kilo de masse corporelle.

Chaque jour, un homme brûle en moyenne 600 calories de plus qu’une femme. Néanmoins, ses besoins en fibres et en glucides sont les mêmes. Pour ce qui est des lipides, il est établi que les hommes ont besoin de 60 % d’acides gras en plus que les femmes.

Les nutriments indispensables aux hommes

  • Les vitamines B6, B9 et B 12 permettent de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires.
  • Le lycopène présent dans la tomate, la pastèque ou encore le pamplemousse rose, agirait sur la fertilité et protégerait la prostate. Il aide à lutter contre le cancer et les maladies cardiovacsulaires.
  • Le sélénium, les vitamines C et E sont des antioxydants indispensables à la fertilité masculine.
  • La combinaison de zinc et vitamine B9 joueraient un rôle positif sur la fertilité

Dans l’assiette de monsieur

Pour monsieur,  il faudra donc mettre régulièrement au menu : des fruits riches en lypocène, des sources de sélénium et de zinc  (huitres, thon, crabe, homard, œufs, riz complet, noix du Brésil...), des aliments riches en vitamines B9 (légumes verts, légumineuses, noix...), B6 (banane, pomme de terre, poisson, volaille...), B12 (produits laitiers, foie, fruits de mer...), C (tous les fruits et légumes et E (oléagineux, crevettes...)

Indispensable pour les hommes comme pour les femmes !

  • Consommer beaucoup de fruits et légumes pour faire le plein de nutriments essentiels pour une bonne santé
  • Eviter les graisses saturées. Mangez peu de viande rouge et de produits laitiers et limitez la consommation d’aliments gras (chips, fast food, glace...). Alimentez-vous le plus sainement possible, surtout en vieillissant.
  • Ne pas abuser pas de l’alcool
  • Apprendre à se détendre, le stress peut amener à manger plus et moins équilibré, ce qui est nocif pour la santé. Initiez-vous aux médecines douces telles que la relaxation ou le yoga.
  • Evitez le tabac et prenez grade au tabagisme passif...
  • Maintenir son poids à un niveau sain. Le surpoids est la cause de nombreuses pathologies et maladies.
  • Se dépenser ! Faites de l’exercice physique le plus souvent possible pour rester en forme et en bonne santé.
  • Faire régulièrement des bilans de santé