Opération anti-gaspi : les "Biscuits moches" chez Intermarché

Opération anti-gaspi : les

Publié le 21 octobre 2015 à 11:00

Avec ses biscuits moches, le géant de la grande distribution française veut valoriser la lutte contre le gaspillage alimentaire dès ses chaînes de fabrication.

Engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’enseigne Intermarché donne sa chance aux produits moches. Après plusieurs éditions de l’opération "Fruits et légumes moches" (proposés 30 % moins chers que les produits calibrés), les mousquetaires vont lancer une toute nouvelle opération anti-gaspi du 3 au 8 novembre : les biscuits moches. Cette action vise à sensibiliser un large public sur le gaspillage alimentaire, véritable fléau dans notre société actuelle. 

Chaque année, des milliers de produits sont écartés des circuits de distribution pour des défauts de fabrication. Au lieu d’atterrir à la poubelle, les biscuits déformés, un peu trop cuits ou avec de légers défauts prennent ainsi aussi leurs places dans les rayons sous un packaging spécifique. La non standardisation permet d’abaisser, comme pour les légumes moches, le prix de vente. Vendus 30 % moins chers, ces produits présentent les mêmes qualités nutritionnelles et gustatives que les biscuits Chabrior traditionnels. Résultat : il existe un réel bénéfice pour le consommateur et le fabricant qui limite ainsi ses pertes.

Une opération facilitée pour Intermarché qui possède le statut unique de producteur-commerçant. Cet atout majeur lui permet d’agir en amont de la chaîne de distribution pour lutter contre ce gaspillage alimentaire. Avec Filet Bleu, l’usine de fabrication de biscuits d’Agromousquetaires, située à Quimper, l’enseigne peut ainsi proposer à la vente des paquets de biscuits qui auraient dû être écartés du marché pour des défauts d’aspect.

Menée du 3 au 8 novembre dans 146 Intermarché de la région parisienne, cette initiative anti-gaspi mérite tous nos encouragements. Seul bémol, on aurait bien aimé les trouver aussi en Province...