Je me protège contre la malade d’Alzheimer : je bois du café tous les jours !

Je me protège contre la malade d’Alzheimer : je bois du café tous les jours !

Publié le 14 avril 2014 à 09:04

Et si en buvant un peu de café chaque jour, on se préservait des maladies neurodégénérescentes comme la maladie d’Alzheimer ? C’est ce que laisse suggérer une récente étude de l’Inserm.

Je n’oublie pas de boire mon café

Grâce au café, vous n’oublierez plus rien !

Une récente étude de l’Institut de la santé et de la recherche (Inserm)  montre que le café pourrait bien avoir des vertus contre le déclin cognitif.

On savait que la caféine permettait de réduire les risques de développement d’une démence, mais on ne savait exactement comment elle agissait. C’est chose faite, les chercheurs ont mis en évidence que la caféine agissait sur la protéine Tau, protéine responsable de nombreuses dégénérescences.

Protéine Tau : un peu mais pas trop !

Dans un cerveau sain, la protéine Tau est présente en quantité normale. Cette protéine est indispensable au bon fonctionnement des neurones.

Dans les maladies neurodégénérescentes, et notamment la maladie d’Alzheimer, la protéine Tau s’accumule de façon anormale, formant des amas qui provoquent un dysfonctionnement des neurones et de leurs connexions. A terme, les neurones finissent par mourir.

Les scientifiques ont étudié des souris qui commençaient à développer des troubles de neurodégénérescence liés à la protéine Tau. Ces souris ont reçu pendant 10 mois de la caféine par voie orale : résultats « Les souris traitées par la caféine ont développé une pathologie moins importante du point de vue de la mémoire, des modifications de la protéine Tau mais également de la neuro-inflammation ».

Les chercheurs tentent maintenant de découvrir la cible moléculaire exacte qui pourrait expliquer les bienfaits de la caféine avant la mise en place d’un essai clinique chez des malades atteints de la maladie d’Alzheimer.

- Publicité -

- Publicité -