Les pilules du lendemain peuvent être utilisées quel que soit le poids des femmes

Les pilules du lendemain peuvent être utilisées quel que soit le poids des femmes

Publié le 10 octobre 2014 à 10:40

L’efficacité de la pilule du lendemain ne semble pas diminuer en cas de poids corporel important, comme il avait été dit en 2013.

Efficace jusqu’à un certain poids

Un article du site américain Mother Jones, paru en novembre 2013, relatait que la pilule du lendemain, Norlevo® (levonorgestrel), était moins efficace chez les femmes de plus de 75 kg, et complètement inefficace chez les femmes de plus de 80 kg.

Le laboratoire HRA Pharma, fabricant de Norlevo®, s’était vu obliger de l’indiquer dans ses notices dès le début de l’année 2014.

Des données contradictoires

Pourtant, la Commission Européenne vient d’entériner l’avis de juillet 2014 du Comité des médicaments à usage humain qui concluait que l’efficacité de la contraception d’urgence hormonale (levonorgestrel mais aussi ulipristal connu sous le nom d’Ellaone®) n’était pas moins importante en cas de poids corporel augmenté.

En effet, des études concernant le levonorgestrel ont conduit à des résultats contradictoires, certains concluant à une réduction de l’efficacité en fonction du poids, tandis que d’autres ne permettant pas de retrouver ce lien.

Pour les spécialités contenant de l’ulipristal, l’efficacité contraceptive semble diminuer avec un poids important mais les données étant trop limitées, il est impossible de conclure à un impact réel.

La pilule du lendemain, efficace chez toutes les femmes

En conséquence, l’EMA (European Medecines Agency) stipule que les contraceptifs d’urgence peuvent être utilisés pour prévenir les grossesses non désirées chez les femmes, quel que soit leur poids corporel. L’Agence européenne a donc recommandé aux laboratoires fabricant ces contraceptifs d’urgence de ne plus mentionner dans leur notice la relation poids/efficacité.

- Publicité -

- Publicité -