Nouveau traitement contre la DLMA : Avastin®

Nouveau traitement contre la DLMA : Avastin®

Publié le 08 juillet 2014 à 09:32

La ministre de la santé vient d’accorder le remboursement pour un nouveau médicament, l’Avastin®, pour traiter les problèmes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Ce médicament sera près de 20 fois moins cher que le traitement existant déjà sur le marché.

- Publicité -

La DMLA, qu’est-ce-que c’est ?

La DMLA ou dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie dégénérative de la rétine à l’origine de problèmes de malvoyance. Cette maladie est due à un vieillissement de la zone centrale de la rétine, la macula.

La macula transmet 90 % des informations visuelles traitées par le cerveau.

En France, 1,3 millions de personnes sont atteintes de DMLA. Cette affection touche la vision centrale et empêche de conduire, de lire de regarder la télévision… Cette maladie représente la première cause de cécité chez les plus de 50 ans.

Un traitement beaucoup moins cher

Jusqu’à présent, pour traiter la DMLA, on utilisait un médicament appelé Lucentis®, sous forme d’injection (1 injection par mois durant 3 mois). Cependant, ce traitement coûte très cher (800 € par injection mensuelle).

Pourtant, un autre produit, l’Avastin®, préconisé uniquement pour le traitement de certains cancers était officieusement utilisé en ophtalmologie pour traiter la DMLA. Seulement, comme il n’avait pas d’autorisation officielle pour cette indication, il n’était jusqu’à présent pas remboursé. En pratique, cependant, l’Avastin® et le Lucentis® agissent de la même façon en s’attaquant à la croissance des vaisseaux sanguins.

L’Avastin® étant beaucoup moins cher que le Lucentis® (30 à 50 € l’injection), la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, a donc décidé de faire voter, le 2 juillet 2014, un amendement autorisant le remboursement de l’Avastin® dans le traitement de la DMLA, ce qui devrait permettre « une économie pour la Sécurité Sociale de 200 millions d’euros par an au minimum ».

- Publicité -