Rhume, gastro, grippe : je vais travailler ou je reste au lit ?

Rhume, gastro, grippe : je vais travailler ou je reste au lit ?

Publié le 20 janvier 2020 à 10:59

Ce matin, vous vous êtes réveillé pas en forme, mais alors vraiment pas en forme du tout ! Votre corps vous dit que vous seriez mieux dans votre lit toute la journée, mais votre tête vous rappelle la masse de travail qui vous attend au boulot. Que faire ? Quelle solution choisir ? Clic Bien-être vous aide à faire le point en fonction de vos symptômes.

Une décision difficile à prendre

Quand on se sent mal, c’est évident que si l’on avait toujours le choix, on prendrait systématiquement l’option « je reste au lit bien au chaud ». Oui, mais voilà, on n’a pas toujours le choix !

On le sait très bien, le repos favorise la guérison et puis, si jamais on contaminait nos collègues ou des personnes fragiles, ce ne serait vraiment pas sympa !

Malgré tout, on hésite vraiment à s’absenter du travail car les dossiers s’accumulent, le patron n’est pas toujours très compatissant, sans parler du budget qui prend un coup à chaque arrêt de travail !

Voici quelques conseils pour vous aider à prendre la bonne décision en fonction de vos symptômes.

Nez qui coule, mal de gorge, toux, éternuements…

Vous avez pris froid ou alors vous avez été en contact avec quelqu’un qui était malade.

C’est sans doute un début de rhume ou de rhinopharyngite qui vous attaque ce matin.

Mais que faire dans ce cas ? Tout dépend…

  • vos symptômes sont légers et vous n'avez pas de température (ou très peu, moins de 38°C). Vous pouvez aller travailler en évitant de contaminer vos collègues : lavez-vous régulièrement les mains, toussez et éternuez dans le pli de votre coude (pas dans vos mains car sinon vous allez contaminer tout votre environnement !) et essayez de rester à plus d’un mètre des collègues.
  • vous avez de la fièvre assez élevée, vraiment très mal à la gorge ou vous avez mal aux poumons lorsque vous toussez. Dans ce cas, préférez la maison et consultez un médecin assez rapidement pour éviter des complications comme une sinusite ou une pneumonie.

Comment réagir face à la grippe ?

Avec la grippe, on n’a pas tellement de questions à se poser car, en règle générale, on reste scotché au lit avec des courbatures partout, une fièvre située entre 39,5°C et 40°C, on est dévoré par les frissons et souvent bien incapable de bouger !

Donc, dans ce cas, vous restez chez vous, vous prenez du paracétamol associé éventuellement à de l’ibuprofène pour soulager les douleurs musculaires et faire baisser la fièvre. Et vous n’oubliez pas de boire beaucoup pour compenser la déshydratation provoquée par la fièvre.

Lorsqu’on a la grippe, on ne se sent pas bien durant 3 à 5 jours, donc inutile d’envisager d’aller travailler pendant ce laps de temps (d’autant plus que vous risqueriez de contaminer vos collègues).

Nausées, vomissements, diarrhée

Vous avez probablement une gastro-entérite (d’autant qu’on est en pleine épidémie).

Les symptômes sont plus ou moins intenses selon les individus, mais il y a peu de chances que vous puissiez aller travailler avec une gastro (si c’est pour passer la journée aux toilettes, autant être chez soi !).

Généralement les symptômes sont de courte durée (de 24 à 48 heures). Vous pourrez donc retourner travailler rapidement, tout en sachant que vous resterez contagieux encore 48 h après la fin des symptômes. Prenez donc garde à ne pas prêter votre verre ou vos couverts, ou encore à ne pas embrasser vos collègues durant ces 2 jours pour éviter de les contaminer.