Pourquoi ai-je besoin de contrôler les autres ?

Pourquoi ai-je besoin de contrôler les autres ?

Publié le 26 janvier 2015 à 10:00

Même si je ne suis pas sûr de la direction, j’insiste pour dire aux autres où il faut aller. J’aime qu’on adopte mon point de vue. Je sais ce qui est bien pour les autres et je déteste quand ils ne suivent pas mes conseils. Pourquoi est-ce que je veux toujours tout régenter ?

- Publicité -

Ce besoin de contrôler absolument les autres ne viendrait-il pas d’un manque de confiance en vous, d’un sentiment d’infériorité ?

Un sentiment d’infériorité qui vous gâche la vie

Vous confondez le besoin de contrôle et le besoin d’être respecté. Vous vous imaginez que si les autres n’écoutent pas vos conseils, c’est qu’ils ne vous respectent pas en tant que personne.

En fait, vous souffrez sans doute d’un sentiment d’insuffisance inconscient, c’est-à-dire d’un sentiment d’infériorité, avec l’impression d’être incapable de réaliser correctement des tâches, de ne pas pouvoir atteindre l’idéal que vous vous êtes fixé.

Vous tentez alors de compenser ce sentiment d’insuffisance par la domination et un contrôle permanent sur la vie des autres. Vous dénigrez facilement les autres pour vous sentir supérieur et  n’hésitez pas à prononcer des phrases du style : « Tu ne fais jamais rien comme il faut ! » ou « Combien de fois je t’ai dit de faire comme cela » ou encore « Laisse tomber, je vais le faire moi-même ! ».

Quelles solutions à mon problème ?

Développer vos capacités de leadership

Le leadership est une autorité d’influence, comme vous savez si bien le faire, mais sans dominer les autres, sans contrôler leurs idées : le leadership repose sur la capacité à fédérer un groupe, à l’influencer, sans imposer ses idées, mais en nouant, au contraire, des relations de confiance mutuelle, de respect des uns envers les autres.

Obligez-vous à prendre soin des autres, sans domination ni contrôle, mais en écoutant les besoins de chacun, en encourageant les actions bénéfiques dans l’intérêt de chaque personne : il est important d’avoir un minimum de compassion et de compréhension envers les autres.

Obligez-vous à prendre soin des autres, recherchez la compagnie d’enfants, si vous n’en avez pas, passez une journée par mois avec un neveu ou une nièce, proposez de faire du soutien scolaire, donnez un coup de main à la garderie. Cela va vous ouvrir les yeux et réorienter votre tendance à vouloir tout contrôler vers un objectif plus louable : prendre soin des autres, les guider et les encourager à donner le meilleur d’eux même.

Améliorez votre estime de vous-même

Il faut absolument vous débarrasser de votre sentiment d’insuffisance, d’infériorité pour réussir à éliminer le besoin de contrôler les autres.

Replongez-vous dans le passé et identifiez les personnes dont vous recherchiez absolument une approbation : aviez-vous besoin des paroles de reconnaissance de vos parents, de vos enseignants ? Et aujourd’hui, avez-vous toujours besoin des compliments et félicitations de votre patron, de vos collègues ou d’autres personnes ?

Pour solutionner votre besoin de reconnaissance, rédigez un texte dans lequel toutes les personnes qui comptent pour vous vous disent exactement ce que vous voulez entendre : combien vous êtes talentueux et intelligent, combien elles admirent ce que vous faites… Enregistrez ce texte et écoutez-le au moins une fois par jour. Mettez un maximum d’émotion et de conviction dans vos paroles.

Ecoutez ces paroles positives à chaque fois que votre énergie mentale ou physique commence à faiblir : vous verrez, elles feront des miracles pour améliorer votre estime de vous-même et diminuer ainsi le besoin de contrôler les autres.

Infos pratiques

Cette analyse est issue du livre « Psycho minute » de David J. Lieberman, où vous pourrez retrouver 99 autres analyses pour comprendre et vous débarrasser des habitudes ou des comportements qui vous gâchent la vie.
 

Editions Quotidien Malin – 20 €

- Publicité -