Comment lutter naturellement contre les vergetures ?

Comment lutter naturellement contre les vergetures ?

Publié le 13 août 2018 à 14:00

Les vergetures sont un véritable cauchemar pour la plupart des femmes. Bien qu'elles soient disgracieuses et souvent coriaces, il est possible de s'en débarrasser. Comment ? Avec les bons produits, un peu de patience et de la régularité !

- Publicités -

Les vergetures, késako ? 

Les vergetures correspondent à un étirement profond des fibres élastiques, mais comment est-ce possible ? Il s’agit d’une distension rapide et importante, comme par exemple lors d’une grossesse, lors d’une croissance rapide des enfants, lors d’une prise de poids et même lors d’une prise de muscles trop rapide. Lutter contre les vergetures est possible, mais il faut s’armer de patience et de rigueur.

Si les vergetures sont récentes :

Lorsque les vergetures se forment, elles sont rouges, c’est le moment idéal pour intervenir. Le fait qu’elles soient rouges veut dire qu’elles en sont au stade inflammatoire. Pour les traiter, deux solutions, tout d’abord les crèmes anti-inflammatoires très nourrissantes que vous appliquez matin et soir en réalisant de doux massages, ensuite le laser vasculaire qui va agir sur l’inflammation et la coloration rouge.

Si elles sont plus anciennes :

Lorsque les vergetures sont déjà bien installées et blanches, commencez par appliquer des crèmes à base de vitamine A acide, considérées comme médicaments, l’efficacité se fera à partir de trois à quatre mois d’application locale. Alternez avec une simple crème hydratante pour ne pas trop agresser votre peau. Il existe également les lasers fractionnés non ablatifs, aussi nommé les lasers de remodelage, qui vont stimuler les tissus, et agir en trois à quatre séances à raison d’une séance par mois.

Certaines zones sont plus faciles à traiter que d'autres :

Il y a des zones sur lesquelles les vergetures sont plus faciles à estomper comme en haut des cuisses, sur les fesses, sur les faces internes des genoux mais encore au niveau des seins. En revanche, elles seront plus compliquées à traiter lorsqu’elles se situent sur l’arrière des jambes et sur les faces internes des cuisses. C’est pourquoi il est essentiel de garder patience et de ne jamais relâcher les efforts afin de constater des résultats au bout de plusieurs semaines de traitements.

- Publicité -

- Publicité -