Les vergetures : existe-t-il des traitements efficaces ?

Les vergetures : existe-t-il des traitements efficaces ?

Publié le 12 décembre 2013 à 00:00

A l’adolescence, lors d’une grossesse ou à la ménopause, 4 femmes sur 5 sont concernées par un problème de vergetures.

Les vergetures : qu’est-ce que c’est ? Quelles en sont les causes ?

Les vergetures sont des cicatrices indélébiles  qui apparaissent essentiellement sur la peau des fesses, des cuisses, du ventre, des hanches ou des seins. Elles sont souvent multiples et forment des faisceaux de lignes parallèles plus ou moins longues.

Elles peuvent être de couleurs différentes. En  général, à leur apparition, elles forment des zébrures de couleur rouge ou lilas, voire légèrement violacées et boursouflées. Peu à peu, avec le temps, elles s’éclaircissent pour devenir blanches, s’atténuant en ne laissant qu’une petite dépression sur la peau.

Les vergetures sont plus fréquentes chez la femme, mais les hommes peuvent en avoir également avec, toutefois, une localisation un peu différente, souvent localisées en haut et en bas du dos.

Pendant longtemps, on a pensé que les vergetures étaient dues à une rupture des zones élastiques profondes de la peau après un étirement trop important (prise de poids, grossesse, régimes yo-yo…). Cependant, il semblerait qu’elles résulteraient plutôt d’un mauvais fonctionnement des fibroblastes, cellules indispensables à la formation des fibres collagènes et élastiques des tissus qui assurent l’élasticité et la résistance de la peau en cas d’étirement excessif.

Ces fibres collagènes et élastiques sont sous le contrôle de multiples facteurs, mais en particulier du cortisol, une hormone corticosurrénale.

Un taux de cortisol sanguin trop haut diminuerait la formation de collagène et entraînerait donc l’apparition de vergetures.

L’augmentation du taux de cortisol lors de bouleversements hormonaux (pendant la grossesse, la puberté, après un régime…) expliquerait la formation de vergetures à des moments bien précis de la vie.

L’augmentation du taux de cortisol dans certaines maladies (syndrome de Cushing) ou lors de prise de cortisone sur du long terme pour soigner certaines maladies (maladie de peau notamment) pourrait expliquer la formation de vergetures chez les personnes touchées par ces pathologies.

La lutte contre les vergetures

Les vergetures sont, hélas, irréversibles : une fois installées, elles ne disparaissent plus. Toutefois, sans les faire disparaître totalement, on peut tout de même les atténuer.

Les diverses crèmes « anti-vergetures » qui contiennent des générateurs de fibres vont augmenter l’épaisseur de la peau en activant les fibroblastes et le collagène. Sans les faire disparaître complètement, les vergetures seront ainsi atténuées.

Quelques traitements légers peuvent également vous aider pour camoufler vos vergetures :

  • les autobronzants : ils permettent d’atténuer les vergetures, tout en étant totalement inoffensifs.
  • les tatouages : ils colorent durablement les vergetures, mais doivent être pratiqués par un dermatologue.
  • la vitamine A acide : uniquement délivrée sur ordonnance, elle stimule la production de collagène, épaississant ainsi un peu la peau tout en la régénérant.

 

Si vos vergetures vous posent vraiment problème, vous pouvez avoir recours à la chirurgie réparatrice pour les atténuer :

  • le laser ablatif (laser CO) qui corrige les stigmates les plus visibles.
  • le laser vasculaire (infrarouge ou à colorant pulsé), plus expérimental, qui restimule les fibroblastes.
  • la microdermabrasion qui consiste à projeter de fins cristaux d’alumine sur les vergetures afin d’abraser la cicatrice (un peu comme un ravalement de mur).
  • l’abdominoplastie, réservée aux cas extrêmes, est un acte de chirurgie plastique. Elle est utilisée quand le ventre a beaucoup souffert.

La meilleure lutte contre les vergetures : la prévention

Il faut bien garder à l’esprit que seuls les traitements préventifs sont vraiment efficaces.

Quelques conseils peuvent vous permettre d’éviter l’apparition de vergetures.

Evitez les prises de poids trop rapides : pour cela, faites attention aux régimes yo-yo, qui, bien souvent, font perdre rapidement du poids, mais, qui font également reprendre du poids tout aussi rapidement. De même, lors des grossesses, essayez, dans la mesure du possible, de limiter votre prise de poids.

Nourrissez quotidiennement et généreusement votre peau : utilisez chaque jour des crèmes hydratantes notamment dans les zones les plus fragiles (hanches, ventre, fesses, cuisses). Limitez également le stress en vous massant ce qui vous détendra et surtout, ce qui détendra votre peau. Hydratée et relaxée, votre peau s’assouplit et risque donc moins de se fissurer.

Cette hydratation quotidienne de votre peau est encore plus importante aux moments des changements hormonaux (puberté, grossesse, ménopause).

Faites du sport : plus vos muscles situés sous la peau seront toniques, plus votre silhouette sera transformée. Ainsi, par exemple, pour les seins, si les muscles pectoraux ne les soutiennent pas suffisamment, des vergetures apparaîtront plus facilement.

Gare aux bains de soleil : ils sont à proscrire, car ils déshydratent la peau qui risque alors plus facilement de se fissurer.

- Publicité -

- Publicité -