Nos conseils pour réussir à prendre du temps pour soi quand on est débordée

Nos conseils pour réussir à prendre du temps pour soi quand on est débordée

Publié le 30 décembre 2020 à 16:12

Tous les magazines, blogs et autres influenceurs sont d’accord, cette année, il faut prendre du temps pour soi. Une bien belle idée en théorie, mais comment faire dans la pratique quand vous avez l’impression qu’il n’y a déjà pas assez d’heures dans une journée ?

Voici nos astuces pour prendre du temps pour soi quand on est débordée...

Lâcher prise

Avant toute chose, il est essentiel d’apprendre à lâcher prise. Dégager du temps pour vous et pour prendre soin de vous ne doit pas vous ajouter une pression supplémentaire, bien au contraire. On apprend donc à lâcher prise. Le monde ne va pas s’écrouler si vous prenez 15 minutes par jour pour vous ou si la lessive n’a pas été faite aujourd’hui. Tant que vous ne perdez pas un client et que vos enfants ne vous attendent pas une heure devant l’école, tout va bien !

Apprenez à être indulgent avec vous-même, personne n’est parfait et vous n’êtes pas un super-héros. Pas plus d’ailleurs que toutes ces autres femmes qui vous donnent l’impression de tout gérer avec une facilité déroutante alors que vous avez du mal à souffler. Prendre soin de soi commence par adopter un état d’esprit bienveillant, avant tout envers vous-mêmes. Il n’y a pas plus dangereux sur le long terme que la fatigue accumulée, la frustration et l’oubli de soi. Ce temps que vous allez prendre pour vous, il est également bénéfique pour tous ceux qui vous entourent, ne l’oubliez pas.

S’organiser

La clé pour trouver du temps là où, en apparence, il n’y en a pas, c’est l’organisation. La plupart de vos tâches sont quotidiennes ou hebdomadaires, vous pouvez donc les lister sur un planning. Le fait d’établir un planning précis pour toute la famille vous permet de vous libérer un peu de charge mentale. En effet, pas besoin de penser tous les jours au cours de gym de la grande du mercredi, puisque vous le verrez noté au bon endroit à chaque passage devant le planning. Vous pouvez également planifier les repas, ainsi vous faites encore un peu plus de place dans votre cerveau surchargé.

En voyant toutes les choses à faire dans la semaine rédigées noir sur blanc, vous allez voir qu’il y a des petits créneaux de temps libre par-ci par-là. Vous pouvez désormais établir une liste des choses que vous assimilez au fait de prendre soin de vous. Cela ne doit en aucun cas vous avancer dans vos tâches, mais bien constituer des activités qui, sur le papier, n’ont d’autre but que de vous faire plaisir. Lire un bon livre, reprendre la couture, aller marcher seule, prendre un bain, faire du yoga... Vous avez le choix ! Faites ensuite coïncider votre liste avec votre planning et calez quelques-unes de vos activités plaisir dans les moments de temps libres.

Trouver un moment seule et fermer les portes

Il est important, surtout lorsque l’on est en couple avec des enfants, de se dégager des moments seule. Cela peut être le matin, lorsque toute la maison dort encore ou le soir une fois que tout le monde est couché. Si vous travaillez, la pause du déjeuner peut également être un moment rien qu’à vous. Ce n’est pas égoïste, c’est humain. Tout le monde a besoin de se recentrer sur soi-même et de recharger ses batteries. Si la maison est remplie de personnes et que vous n’êtes pas prête à vous lever plus tôt pour en profiter, n’hésitez pas à fermer les portes ! Organisez-vous si vous le pouvez pour que le papa fasse manger les enfants seul tous les mercredis soir afin de prendre votre bain hebdomadaire, et rendez-lui la pareille, il sera ravi. Le midi, déjeuner dans un parc avec un bon livre à la main. Si faire la cuisine est un plaisir pour vous plus qu’une tâche ménagère, c’est une bonne chose, car vous pouvez le faire tous les jours. La solution pour transformer ce moment qui peut être stressant en moment pour soi c’est de s’isoler. Pareil pour la salle de bain ou la chambre, apprenez à fermer les portes et expliquer simplement à votre famille qu’il ne faut pas vous déranger pendant au moins 30 minutes.

Ne repoussez pas vos moments de " soin de soi "

Quand on est débordée, on finit par repousser certaines tâches, car, finalement, il n’y a pas assez d’heures dans une journée pour tout faire. Au-delà du lâcher-prise dont nous parlions plus haut, il faudra également apprendre à ne pas repousser uniquement les moments qui vous sont dédiés. Alors bien sûr, s’il y a un choix à faire entre votre lecture du jour et le bain des enfants, cela va être difficile de les laisser aller se coucher tout sales. Mais autrement, faites attention à conserver vos moments pour vous. Si aujourd’hui, c’est compliqué de faire 1 heure de marche, descendez plus tôt du métro ou du bus et marchez 20 minutes, c’est toujours ça de pris. Gardez à l’esprit que le simple fait de prendre du temps pour vous a plus d’incidence positive que l’activité en question ou le temps passé à la pratiquer. Forcez-vous dans un premier à prendre un moment pour vous chaque jour, même si ce n’est qu’un thé sur la terrasse sans les enfants dans un premier temps. Il faut environ 21 jours à votre cerveau pour apprendre un nouveau réflexe, commencez aujourd’hui...

- Publicité -

- Publicité -