Cette année, je me mets au squash !

Cette année, je me mets au squash !

Publié le 17 septembre 2012 à 10:00

Ludique, ce sport défoule, améliore l’endurance et brûle les calories tout en musclant efficacement. Rien te tel pour garder la forme et afficher une silhouette parfaite !

- Publicité -

Le squash : un sport complet

Il muscle les jambes et les fessiers

Contrairement au tennis, le rebond de la balle de squash est bas. Il est donc nécessaire d’avoir les jambes très fléchies afin de l’intercepter dans son élan. Ces flexions permanentes sollicitent au maximum les cuisses et les fessiers. Le haut du corps n’est pas épargné, la mobilité dans les épaules, les bras et du dos est permanente.

Il brûle les calories

En 45 minutes de squash, vous consommez autant de calories qu’en deux heures de tennis ! Avec le ski de fond, c’est l’activité sportive qui possède, à temps égal de pratique, la dépense calorique la plus importante soit 850 kcal.

Il évacue le stress

Réputé pour combattre le stress, le squash est un sport d’intensité qui permet de décompresser et de se changer les idées. La mobilité permanente qu’impose ce sport ainsi que les frappes permettent de se défouler efficacement.

Il améliore l’endurance

C’est en tapant de plus en plus fort dans la balle afin qu’elle rebondisse mieux que vous augmenterez votre vitesse de déplacement sans pour autant vous sentir trop essoufflée. Les progrès seront plus ou moins rapides selon votre condition physique, votre âge mais aussi en fonction de votre taille. Si vous êtes petite, vous pouvez vous déplacer beaucoup plus vite qu’une grande personne qui, elle, a les gestes plus allongés.

Au squash, je fais travailler mes méninges

Le squash est excellent pour notre cerveau

Il aiguise les réflexes

Pratiqué en duo, le but de ce sport est de faire rebondir une balle le plus longtemps possible sur une paroi principale, située en face de nous en nous servant des trois autres murs, à l’arrière et sur les cotés. Pour que l’échange dure le plus longtemps possible, il faut réagir vite en anticipant le parcours de la balle. Les réflexes sont mis à rude épreuve !

Il développe le sens de l’analyse

Afin de surprendre notre adversaire, il est nécessaire de mettre en place une tactique de jeu. Au début, cette compétence se révèle même plus importante que notre condition physique. La stratégie fait la force de ce sport. Très vite, nous arrivons à doser et intensifier nos efforts en fonction de notre technique de jeu.

Il demande de la concentration

L’espace de jeu étant réduit, nous n’avons pas le droit à l’erreur. On doit rester concentrée en permanence sur les va-et-vient de cette petite balle en caoutchouc. Ce qui est certain, c’est que pendant un match on fait le vide dans votre tête, l’intensité du jeu ne nous laisse pas le temps de penser à autre chose…C’est idéal pour chasser les idées noires !

Ce qu’il faut savoir avant de se mettre au squash

Quelques conseils

Mieux vaut prendre quelques cours

Travailler avec un professionnel permet de comprendre le placement et de maîtriser toutes les règles de jeu et de sécurité. Trois ou quatre cours particuliers aident à progresser plus rapidement.

L’échauffement est primordial

Avant de commencer à jouer, on trotte un peu afin de faire monter progressivement notre rythme cardiaque et on échauffes les muscles et les articulations en pratiquant des étirements.

Ne pas négliger l’hydratation

Idéalement, il faut boire un litre d’eau avant de nous entrainer et continuez à  s'hydrater pendant l’effort. On peut mélanger des poudres énergétiques à l'eau afin de compenser plus efficacement la perte de minéraux due à la transpiration.

Le matériel

Pour jouer au squash, il suffit d'avoir une raquette, une balle et de bonnes chaussures qui amortissent bien les chocs et empêchent surtout de glisser.

Le choix de la raquette est très important

Elle doit vous correspondre, vous devez la manier avec aisance. Inutile d'acheter la plus chère pour débuter, l'idéal est de pouvoir la tester avant de faire votre choix.

La tenue idéale

Choisissez un polo ou un tee-shirt éponge antitranspirant pour rester au sec tout en évacuant l’humidité vers l’extérieur et une mini-jupe (avec shorty intégré ou non) qui laisse circuler l’air. Vous pouvez aussi optez pour un robe.

De chaussures adaptées

Au squash, il est impératif d’être bien chaussée. Vos baskets doivent répondent absolument à quatre critères : légèreté, souplesse, résistance et maintien parfait du pied.

Pour absorber la transpiration

Optez pour un bandeau qui retient l’humidité au niveau du front. Complétez cela avec un poignet en éponge qui absorbe la transpiration et évite le ruissellement le long du bras.

Pour plus de sécurité, équipez-vous de lunettes à verres incolores et protecteurs.

 

- Publicité -

- Publicité -