Adultes et enfants face au sport

Publié le 26 juillet 2012 à 18:10

On a souvent tendance à recommander aux adultes de faire du sport s’ils veulent perdre du poids, s’ils veulent être moins fatigués, s’ils veulent être plus musclés... Mais on a parfois tendance à oublier que la santé ne se concentre pas seulement sur le curatif, et que le préventif peut jouer un rôle bien plus important.

On a souvent tendance à recommander aux adultes de faire du sport s’ils veulent perdre du poids, s’ils veulent être moins fatigués, s’ils veulent être plus musclés... Mais on a parfois tendance à oublier que la santé ne se concentre pas seulement sur le curatif, et que le préventif peut jouer un rôle bien plus important.

 

 

Commencer le sport tôt


Tout le monde sait que plus les bonnes habitudes sont prises tôt, plus elles sont efficaces. Si un enfant prend l’habitude, dès son plus jeune âge, de faire du sport régulièrement, il y prendra goût et ces activités physiques hebdomadaires seront pour lui source d’amusement (les sports d’équipe permettent aux enfants de se défouler et de passer du temps ensemble) tout en ayant un impact important sur sa forme et le bon développement de sa musculature.

On ne peut bien sûr pas forcer un enfant à faire du sport, mais on peut par contre l’inciter à essayer. Si les sports d’équipe ne lui font pas envie, vous pouvez par exemple l’
emmener dans une boutique vélo et regarder ensemble les deux roues qui lui plaisent et pourraient lui convenir.

Une fois le vélo à la maison, il ne s’agit pas de le laisser dans le garage ! Plusieurs options s’offrent à vous pour l’encourager à s’en servir. Si le chemin pour aller jusqu’à l’école n’est pas trop dangereux, vous pouvez par exemple faire la route avec votre bambin pendant une semaine, puis lui suggérer, muni bien sûr de son
beau casque de vélo et éventuellement de protections annexes, de faire le chemin seul jusqu’à son établissement, selon son âge.

Vous faites alors d’une pierre deux coups : vous le responsabilisez en lui faisant confiance et en favorisant son autonomie, et vous participez à ce qu’il réalise quotidiennement un peu de sport !