Écologie au travail : comment réduire la consommation d'énergie de son entreprise ?

Écologie au travail : comment réduire la consommation d'énergie de son entreprise ?

Publié le 25 avril 2022 à 11:42

Une loi votée en 2019 nommée Décret Rénovation Tertiaire oblige votre entreprise, si elle dispose de plus de 1000 mètres carrés à baisser leur consommation d’énergie.

Ainsi, à l’horizon 2030, celles-ci doivent avoir déjà baissé leur consommation de 40%. Cependant, avec la hausse des prix de l’énergie, comment les entreprises vont-elles faire pour atteindre le seuil fixé pour 2050 ?

La transition énergétique, un enjeu économique majeur

Cette loi a été votée pour pousser les entreprises à être plus raisonnables en matière énergétique. Cela, dans le but de préparer à une probable augmentation des carburants et autres énergies fossiles. En France, nous n’en possédons pas en abondance et devons par conséquent en importer. Ainsi, en réduisant la facture énergétique des entreprises, les tarifs sont moins impactés par les hausses de carburant, car l’entreprise n’aura pas à répercuter ce coût de production sur le prix final.

De plus, en réduisant sa facture, l’entreprise en question participe à une responsabilisation de son activité, qui permet de limiter l’impact néfaste de la production humaine sur l’environnement. Cependant, il peut être difficile de réussir à entrer dans les clous. Une entreprise qui ne respecterait pas les engagements devrait alors payer une amende de 7500€ et voir son nom publié. Ce principe permet de faire planer une menace publique sur elles, en mettant directement en lien leur activité avec les principes des consommateurs.

Comment calculer cette baisse de consommation de la part des entreprises ?

Afin de prouver qu’elles ont bien baissé leur consommation d’énergie, les entreprises peuvent pratiquer deux formes de calcul. La première consiste à pratiquer une baisse relative, par rapport à une année donnée après 2010. La seconde, quant à elle, se base sur une valeur absolue. Elle doit alors respecter la baisse par rapport à la consommation actuelle des locaux dans lesquels elle se trouve.

Dans les faits :

  • Avec le calcul en valeur relative, si votre entreprise consomme 1000 mWh, elle devra n’en consommer que 700 en 2030.
  • En prenant en compte la deuxième méthode de calcul, l’entreprise qui est située dans un bâtiment qui consomme 200 mWh et qui se voit fixer un seuil maximum à 150 doit, d’ici 2050, baisser sa consommation de 50 mWh.

Ainsi, les entreprises se voient poussées vers un chemin qui leur demande des ajustements. Parmi ces ajustements, les économies d’énergie et la fin du gaspillage. Comment faire pour vous aider à baisser votre consommation ?

Quelles pistes pour aider les entreprises à baisser leur consommation ? 

En règle générale, les postes de consommation les plus élevés des entreprises concernent l’éclairage et le chauffage des locaux. Le reste concerne les machines de travail, quelle que soit l’activité. Dans les faits, une entreprise consomme en moyenne de 10 à 20% de son électricité en éclairage, et jusqu’à 40% de sa consommation concerne le chauffage. Les recommandations sont alors simples : baisser ces deux postes de consommation. Cependant, cela ne peut pas se faire au détriment du confort des travailleurs, pour des raisons évidentes.

Le chauffage, une piste à explorer

Une étude récente a montré que limiter la température à 20 degrés de votre entreprise était un bon compromis, car au-delà, l’augmentation de la consommation est de 7% par degré ajouté. Concernant les éclairages, il peut être de bon ton de les éteindre aussi souvent que possible, ce qui demande un effort de formation supplémentaire et collectif.

Choisir un fournisseur d’électricité adapté

De plus, un autre moyen de faire baisser sa facture et sa consommation peut être de bien choisir son fournisseur d’électricité. Certains permettent de gérer sa consommation de manière minutieuse, avec notamment des gestions réglables et automatiques de la température et des éclairages. De la même manière, le suivi en direct de sa consommation permet de se rendre compte de l’avancée ou non des progrès en matière de réduction de l’énergie de son entreprise.

La rénovation des locaux, pour une meilleure optimisation

Enfin, une dernière piste pour vous aider à réduire la consommation de votre entreprise consiste à rénover son local, notamment pour faire des travaux d’isolation. De nombreux dispositifs permettent d’aider votre entreprise à effectuer ces efforts sans que cela ne pèse trop financièrement. Vous pouvez faire ces économies notamment grâce à des crédits d’impôts, des certificats d’éco-énergie voire des aides comme le dispositif MaPrimeRénov.

En rénovant son local, votre entreprise peut ainsi faire baisser sa facture de chauffage, car ainsi l’isolation thermique est mieux travaillée et permet de conserver la chaleur plus efficacement. Cela signifie qu’il ne faut pas autant chauffer, et donc faire des économies.

L’investissement peut ainsi être rentabilisé très rapidement, et l’entreprise entrer dans les clous de la réduction voulue par le décret Rénovation Tertiaire. Cependant, pour réussir à ne pas être trop impactés par cette loi, votre entreprise doit commencer à envisager dès aujourd’hui ses nouvelles méthodes de consommation au quotidien, pour éviter de se retrouver pris au dépourvu.