| | | Une journée par semaine "sans couteau" pour sensibiliser à la surconsommation de viande

Une journée par semaine "sans couteau" pour sensibiliser à la surconsommation de viande

Ma Journée sans couteau - Lima
Avec l'opération "Ma journée sans couteau", la marque Lima veut sensibiliser et mobiliser l'opinion publique sur la surconsommation de viande et ses conséquences sur l'environnement. Même si manger végétarien une fois par semaine peut paraître dérisoire, cette attitude peut changer bien des choses...

Alerter l'opinion sur la surconsommation de viande

Lima, marque 100% vegan pionnière du bio et du végétarisme veut sensibiliser les consommateurs sur les dangers écologiques et sociaux liés à la surconsommation de viande et de produits animaux. Comme nous l’avions vu dans un précédent article intitulé « Un monde sans viande, et si c'était l'avenir ? » annonçant un documentaire sur France 5, les chiffres concernant la consommation actuelle de produit d’origine animale est plus qu’inquiétante.

Surconsommation de viande

Les statistiques correspondant à la consommation quotidienne de viande, à l’élevage intensif ou encore à la surproduction de soja transgénique engendrée nous donnent le tournis... Et, avec l’explosion démographique et la hausse du niveau de vie des pays émergents, la consommation mondiale de viande devrait fortement progresser, obligeant à produire deux fois plus pour satisfaire la demande en constante croissance. Rester dans ce schéma risque d’amener les générations futures droit dans le mur...

Moins manger de viande, c'est bon pour la planète

Avec son action « Une journée par semaine sans couteau », Lima vise ainsi à mobiliser l’opinion pour défendre la pertinence du végétarisme comme du semi-végétarisme. Se passer de viande une fois par semaine serait déjà une véritable victoire pour notre environnement. Pour vous donner un ordre d’idée de l’impact que pourrait avoir cette action, sachez que :

  • Près de 1,3 milliards d’animaux élevés et abattus chaque année en France, dont 82% en élevage intensif
  • ne pas consommer de la viande un jour par semaine serait équivalent à retirer 5 millions de véhicules de la circulation... Selon un rapport publié en 2006 par la FAO de l’ONU, l'élevage est responsable de 18% des émissions des gaz à effet de serre, plus que le secteur des transports.
  • Une journée hebdomadaire sans viande permettrait de d’économiser 5 000 L d’eau
  • En optant pour une alimentation végétarienne, nous allongerions la durée de nos réserves de pétrole. Nous passerions à 260 ans de réserves mondiales au lieu de 13 années aujourd’hui.

Ces chiffres amènent à se poser des questions, les bonnes questions...

Les "Sans couteau" se mobilisent

Pour manifester leur adhésion, les internautes investis dans cette opération sont invités à poster leur selfie avec cuillère et fourchette ou la photo de leur repas "sans couteau" donc sans viande sur le site dédié www.majourneesanscouteau.com ainsi que sur les réseaux sociaux avec le #sanscouteau.

Ma journée sans couteau

Le but de cette mobilisation est de faire prendre conscience au plus grand nombre que manger de la viande tous les jours et à tous les repas n’est pas la meilleure des options pour garder notre corps et notre planète en bonne santé. Ne pas manger de viande n’est pas réservé qu’aux végétariens, végétaliens, veggies, vegan... en manger moins, c’est aussi tout simplement choisir une autre manière de consommer en respectant d’avantage l’environnement et en valorisant l’élevage des animaux à taille humaine.

Une action aussi en faveur des cantines solidaires

A savoir que l’opération « Ma journée sans couteau » est aussi une main tendue vers les associations. Dans la mesure où la participation des internautes va permettre de générer 6000€ de dotations, Lima a décidé d’en faire profiter deux associations : Freegan pony et La Popote. Ces deux cantines solidaires – la première étant une cantine ambulante pour les personnes sans abri et la seconde une cantine alternative alimentée par les fruits et légumes invendus du marché de Rungis – vont ainsi pouvoir pérenniser leur activité luttant à travers la promotion d’une alimentation végétarienne pour l’engagement solidaire et contre le gaspillage alimentaire.

Mobilisez-vous ! Brandissez fièrement le signe de ralliement de cette cause, levez bien haut votre fourchette et votre cuillère et laissez le couteau au tiroir !

Infos pratiques

Tous les consommateurs prêts à se passer de viande une journée par semaine sont invités à partager un selfie ou une photo de son repas végétarien avec le geste #sanscouteau sur Twitter, Instagram et les réseaux sociaux ou sur le site www.majourneesanscouteau.com.

La campagne durera jusqu’à la fin du mois de juin 2016.





A découvrir sur le mag